DEFIS 2022 ECRITURE

Être sereine – arrête de tout contrôler 

J’ai compris cet été avec mon expérience du véritable lâcher-prise (comme je t’en parlais dans l’article d’hier) ce que signifiait réellement être soi et être en paix avec soi. 

Cela signifie accepter d’accueillir tout ce qui se présente à soi : les situations, les gens, nos émotions, nos pensées, nos traumas, nos peurs, nos désirs, nos besoins …. Tout. Le bien comme le mal, ou encore le neutre et les nuances. Parce qu’on oublie souvent de mettre des nuances de notre vie et de ne voir la vie qu’en dichotomie : bien ou mal, noir ou blanc mais pourquoi n’y aurait il pas de nuances ? 

Et au delà de ça comment il pourrait y avoir le clair sans l’obscur, la nuit sans le jour, le positif sans le négatif. Nous sommes bien tout et son opposé. Mais nous sommes aussi entre les deux dans les nuances. Accepte d’accueillir tes émotions m, vis les même si elles sont négatives elles viennent te signaler qq chose. Ne cherche pas à les refouler ou les étouffer elles reviendrons toujours ! Respire ce sont juste des émotions et des pensées associées à des situations. Libère toi. Respire. Prends le temps d’accueillir, d’écrire et de les vivre. Puis décide en conscience ce que tu veux en faire par la suite. 

Cela fait plusieurs personnes que j’accompagne après qu’ils aient subis des agressions sexuelles, dans leur enfance ou il n’y a pas si longtemps. Quand ça c’est produit n’a pas d’importance elle ne diminue pas la souffrance. Et lorsque on vit un traumatisme il n’y a qu’une solution pour vivre mieux et s’en sortir : c’est vivre avec ! Ce que tu as vécus, peu importe la violence, la souffrance, le traumatisme et les émotions et douleurs générées tu l’as vécu. Tu ne peux pas le nier. C’est la. Tu l’as vécu. C’est passé mais c’est ancré et il te faut avancer ! Si tu le nie, tu enfouis le problème et il reviens toujours te hanter, te troubler, te faire souffrir. Tu es victime alors arrête de te punir. 

Accepter ses traumas, c’est reconnaître que ça c’est passé et se demander comment vivre au mieux avec. Accueillir vos traumas, c’est accueillir les émotions et les pensées que vous avez associés à cette épreuve afin de vous en libérer. Oui c’est horrible mais c’est un fait vous l’avez vécu. Alors accepter. Accueillez. Libérez. Et avancez au mieux au rythme de vos propre pas. Seule ou en vous faisant accompagner. 

Ma jeune cliente ne voulait pas l’accepter parce que c’était à l’opposé de l’image qu’elle voulait incarner. Elle est rayonnante, elle vibre elle se définit et tout le monde la voit comme forte et comme un soleil. Ce qu’elle a vécu n’est qu’ombre, ténèbres et noirceur. Bien loin du soleil. Elle se sent faible et coupable loin de l’image de forte. D’ailleurs elle a pris du poids sans trop comprendre, la nourriture comm pansement comme calmant quand les émotions la dépassait et le poids comma armure pour rendre ce corps moins désirable et ne plus jamais oh jamais subir ça. Mais elle a accepté qu’elle pouvait être ombré et lumière. Et que si cette horrible situation avait effacée sa lumière elle avait en elle le pouvoir de s’en libérer et de faire à nouveau de la place un peu plus chaque jour à la lumière qui brille au fond d’elle. Cet événement est horrible, les pensées et émotions associées sont négatives mais elle est toujours elle ! Cet événement ne dois pas la définir. Tu n’es pas ce que tu as vécu. C’est juste une partie de toi. Tu peux lui donner la place que tu veux. Tu peux t’en libérer. Et vivre à nouveau comme celle que tu veux être aujourd’hui. Pas la toi du passé mais celle que tu veux être aujourd’hui. 

Je ne veux pas définir

Mon avenir au travers de mon passé. Je me suis libérée de mes trauma et j’accepte aujourd’hui les émotions négatives, les peurs, l’angoisse je leur laisse de la place. Je l’es accueille, j’écris ce qu’elles me disent et je mets de la conscience dessus. Parfois c’est justifié. Parfois pas du tout. Je choisis ce que je garde. Parfois juste je le vis et ça disparaît seul. Juste parce que je lui ai permis de s’exprimer. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime. Alors laisse toi vivre tout. C’est peut être ça le lâcher prise au fond. 

(Jour 7 du défi 365 jours d’écriture ) 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s