coaching, mindset

Je n’ai pas l’argent

L’excuse là plus répandue pour ne pas faire ce que l’on a réellement besoin de faire ! je m’explique … pas de panique

Notre cerveau est très fort pour deux choses :

  • nous garder dans notre zone d’habitude
  • nous faire faire des choses futiles mais surtout rapides pour nous faire croire à une sensation de bonheur, de bien-être. Parce qu’il cherche toujours le plaisir & le moins fatiguant ! Mais comme ou ne lui a pas appris ce qui nous ferait réellement plaisir et surtout ce qui va nous faire réellement du bien, dès qu’il a une micro sensation de bien-être (shopping, alcool, cigarette alimentation, être avec du monde, jeux vidéos, réseaux sociaux…) ou la possibilité de ne rien faire (tv, netflix, réseaux sociaux, canapé, lit, …) il le fait ! Pourtant es-tu bien dans ta peau ? dans ton corps ? dans ta tête ? Ne serait pas ça le plus important ?

Es-tu heureuse ? Si non pourquoi t’empêches-tu de l’être ?

Quand ton cerveau te dit : on ne peut pas c’es trop cher ! On n’a pas d’argent pour ça …

J’aimerais que tu te poses ces questions (ne sous estime pas la puissance des questions, elles te permettent de reprendre le pouvoir sur ta vie en sortant du mode pilote automatique et en te permettant de mettre de la conscience et du sens) :

  • qu’as tu acheté ces derniers mois, voir cette année ? Et là je t’invite à reprendre ton compte en banque car ton cerveau est fort pour sélectionner inconsciemment ce qu’il va faire remonter à ta conscience et il va oublier des tas de choses … Achat c’est les biens matériels, les loisirs, les sorties, les vacances, les massages, les sandwichs, les compensations, médicaments ….
  • Avais-tu réellement besoin de tous ses achats ?
  • Qu’est ce que cela t’a apporté et sur combien de temps as-tu ressentis du bien-être par rapport à cet achat ?
  • Peux-tu observer un rapport entre émotions/état émotionnel et nerveux et ses achats ?

L’autre question a se poser : qu’est ce que j’aimerais réellement changer et suis-je prête à investir (en argent mais surtout en motivation, en énergie, en temps) ? Parce que tout le monde peut changer les choses et se sentir bien dès maintenant, ‘est une question d’état d’être. Mais es-tu prête à prendre soin de toi ? De ton mental, de ton énergie et de ton bien-être ? TU ES LA SEULE RESPONSABLE DE TON ÉTAT !

Dans cette série de photos je te montre comment j’ai trouvé 400 euros par mois pour me faire coacher car je n’en pouvais plus de mon rapport à l’argent : de tout le stress, l’anxiété, les frustrations ect …..

A quoi dépenses-tu ton argent réellement est la question qui a tout changé et m’a permis de prendre la décision d’investir en moi pour toujours pour ne plus jamais subir mes émotions et mes peurs liés au manque d’argent !!!!!!! J’ai adoré cette phrase de mon coach « l’argent ne résout que des problèmes d’argent » car il ne fait pas le bonheur, ni la réussite … L’argent achète des médicaments pas la santé, achètes des choses mais pas le bonheur, il n’achète pas des amis, la famille, la joie … Investir en soi, par le biais de l’argent (la ressource matérielle) permet de se connaître et de trouver en nous les ressources pour avoir confiance, énergie, bonheur, liberté, sérénité, bien-être … Et pour ça n’a pas de prix !

J’ai été surprise de voir que presque 200€ partait dans des petites choses dont je ne me souvenais pas à la fin de mois et j’avais toujours l’impression de ne pas avoir assez …. Les ressources peuvent se trouver, se créer, il existe des solutions d’échanges, de paiements en plusieurs fois, etc … mais ton cerveau ne te laisse pas le temps de les imaginer … Il veut te garder dans la zone d’habitude et l’argent est l’une des choses qui fait le plus appel à notre peur de l’insécurité ! Je te raconte ici comment j’ai trouvé 400 euros par mois pour me faire coacher pendant 6 mois cet hiver ….

PARCE QUE LA SEULE QUESTION C’EST : combien cela me coûte (en argent, en énergie, en temps, en santé, en émotions et en nervosité, en sommeil ….) de rester comme ça encore des années ?

Quelques fautes de frappe se sont glissées dans les photos mais mes enfants n’arrêtent pas de solliciter mon attention, pourtant ils savent que c’est un temps consacré au travail … mais les enfants lol et je préfère m’attacher à vous donner le contenu de ce message plutôt qu’à la forme 🙂 Mon contenu est de qualité et il a de la valeur malgré les fautes.

Si tu veux changer les choses dès maintenant tu le peux, et pour te permettre de t’éclairer sur ce que tu pourrais faire pour changer simplement et dans le fun, je t’offre une séance découverte avec moi 1h de coaching pour faire le point et avoir les 1ères clés alors si tu as envie depuis quelques temps de changer des choses c’est le moment c’est gratuit e plus ! ton cerveau à quoi à dire là ? LOL Prends rendez-vous ici

JE SUIS PRÊTE JE VEUX CHANGER LES CHOSES RAPIDEMENT : (attention plus que 5 places), dès le 8 mai …

🔥  Rejoins IMMERSION, pour changer ta vision, tes pensées, tes émotions, ton énergie, tes résultats. Je t’embarque 1 mois avec moi dans mon quotidien, tu vas découvrir le : dire fuck, vivre fun et love tous les jours ! 1 mois pour définir qui tu veux être et quelle vie tu veux avoir, en commençant à kiffer des maintenant et en lâchant prise. En plus 4 master-class, coaching de groupe et SURTOUT INEDIT un accès direct à mon coaching pendant 31 jours, tous les jours, en discussion privé tu vas pouvoir me contacter et te faire coacher en direct selon ce que tu vis ! E enfin la puissance, l’énergie et la bienveillance du groupe ! Alors rejoins nous viiiiiiite 🙂

👇 Envois moi un email: uninstantsacre@gmail.com, avec en objet IMMERSION et je t’envois toutes les infos et j’ai même 1 cadeau pour toi : 1 re-programmation offerte

coaching

Je ne sais plus quoi faire

« Aujourd’hui je cherche tellement à comprendre que je ne comprends plus rien » et que je ne vis rien … je ne profite de rien … je ne suis pas là, pas dans l’instant présent puisque je cherche à tout comprendre tout le temps …

Et si pour une fois on s’intéressait plus au comment qu’au pourquoi !

J’ai observé que l’on passait énormément de temps à essayer de comprendre Pourquoi et très peu finalement sur le comment …. Pourquoi ça c’est passé comme ça dans le passé au lieu de COMMENT je fais pour m’en libérer/ne plus vivre ça / ne plus me limiter à cause de ça … 20 ans tu trimballes tjs avec les mêmes étiquettes,…

Retrouves l’intégralité du Podcast en suivant le lien, 10 min qui peuvent tout changer dans ta manière d’appréhender les choses et de te simplifier la vie 🙂

https://podcast.ausha.co/je-suis-sacree/chercher-a-tout-comprendre

Change ta vision des choses pour changer ta vie

🔥 Rejoins IMMERSION, pour changer ta vision, tes pensés, tes émotions, ton énergie, tes résultats. Je t’embarque 1 mois avec moi dans mon quotidien, tu vas découvrir le : dire fuck, vivre fun et love tous les jours ! 1 mois pour définir qui tu veux être et quelle vie tu veux avoir, en commençant à kiffer des maintenant et en lâchant prise. 

👇 Envois moi un email: uninstantsacre@gmail.com, avec en objet IMMERSION et je t’envois toutes les infos et j’ai même 1 cadeau pour toi : 1 re-programmation offerte

coaching

En live

Pas d’article ce soir, si ce n’est pour vous partagé le live que je viens de terminer sur Instagram. Le sujet : le secret du bonheur au quotidien.

J’ai adoré animer ce live, les interactions avec les personnes présentes au live, je suis animée par le partage du savoir, de l’expérience et l’accompagnement à l’épanouissement. J’aimerais que les écoles développent des cours de développement personnel, à tous les niveaux scolaires ! Que chaque entreprise propose aussi un parcours en développement personnel et professionnel à ses salariés.

Si tu as envie de découvrir le secret du bonheur au quotidien et la magie de la vie, si tu as envie de te kiffer et de kiffer la vie, si tu as l’impression de subir ta vie, de ne pas t’épanouir, de te poser trop de questions, l’impression d’être perdue ….. je t’invite à regarder le live ici :

L’expérience de la vie ne se vit qu’une fois, comment tu veux la vivre ?

Rejoins le groupe privé JE SUIS SACRÉE pour développer ton bien-être et ton épanouissement au quotidien, un groupe pour se kiffer et kiffer la vie.

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Être heureuse 

Longtemps j’ai cru que pour être heureuse je devais faire ou posséder … je pensais être heureuse en week-end, en vacances, si je voyageais, si j’avais une vie riche de sorties – de rencontres – d’achats …. J’attendais toujours plus ou autre chose pour être à nouveau heureuse ou me dire heureuse. 

Et si on pouvait être heureuse chaque jour de sa vie

Puis j’ai compris. Être heureuse ce n’est ni avoir ou faire. Ce n’est ni posséder ni passer à l’action. Être heureuse ca ne doit pas attendre et se conditionner. 

Être heureuse c’est ÊTRE. C’est un état d’être ! Ça se sent et ça se vit. On se sent heureuse et/ou on se pense heureuse. 

Être heureuse s’est différent pour chacune d’entre nous. Cela dépend de nos valeurs, de nos aspirations, de ce que nous aimons, de qui nous sommes. Mais surtout, surtout, du sens que l’on donne au mot « bonheur » et à l’image que l’on s’en fait. Encore faut il se connaître 🙂 T’es-tu déjà demandée : qu’est ce que je crois vrai au sujet du bonheur ? Ensuite, interroge tes réponses, et si cela ne te rends pas heureuse alors peut-être peux-tu envisager de changer ta réponse ! Il faut oser s’avouer ce qui nous rend heureuse (loin des dictats, des conditionnements et des schémas personnels). Souvent c’est la somme de pleins de petites et de plus grandes joies, de tout un tas de choses qui font nous sentir heureuse.

Pour moi être heureuse c’est profiter de l’instant présent, c’est être seule ou entourée selon mon envie, c’est s’écouter, c’est oser être celle que je suis, c’est boire un bon café et apprécier son odeur, prendre une douche bien chaude, me promener, courir, être avec mon chéri, jouer rire observer mes enfants, développer mon business, accompagner des femmes à enfin s’aimer et se lâcher la grappe pour qu’elles kiffent la vie et en profite pleinement. C’est aussi me former, m’informer, décortiquer le fonctionnement humain, dessiner, danser, rire, vivre.

Chaque jour je m’assure de mettre du kiffe dans ma journée pour me sentir heureuse. 

Être heureuse est une responsabilité personnelle, cela se décide c’est d’abord une décision que tu prends, ensuite c’est une somme de pensées et puis un ressentis et enfin une action 🙂 

Alors décides-tu d’être heureuse chaque jour de ta vie ?

écris dans le cadre du défi 365 jours d’écriture partagé

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Coup de coeur

J’ai découvert une série sur Netflix que j’aime beaucoup, une série Egyptienne je crois du nom de Ola cherche sa voie et j’adore … A 40 ans son mari la quitte et elle part à la découverte d’elle-même et à la quête de soi. C’est juste wahou, en tant que simple spectatrice et en coaching de vie 🙂 Coup de coeur !

Pourquoi je te parle de ça ? Un tuyau déjà si tu as envie de regarder une série sympa et qui en plus peut te permettre d’être toi-même et de suivre tes rêves et parce que dans l’épisode que je regarde on lui pose la question « Si tu pouvais remonter dans le passé épouserais tu ton mari ou quelqu’un d’autre ?  »

Cette question m’a posée question justement lol Parce que déjà on ne peut pas retourner dans le passé donc à quoi beau se torturer avec ce genre de question et parce que j’aurais aimé qu’elle réponde : « dans l’hypotothèque possibilité que je puisse retourner dans le passé je choisirais alors de m’épouser moi »

Aujourd’hui je choisis de m’épouser moi-même, je fais le choix d’être toujours fidèle à moi-même pour le meilleure et peu importe ce qui se passera 🙂 Et toi as-tu envie de t’épouser ? Si non qu’est ce qui te retiens, dis-le moi en commentaire ! Parce qu’aujourd’hui j’ai un coup de coeur pour la personne que je suis, et que je m’aime sans conditions et que je ne me laisserais plus jamais dans un coin. Si tu ne veux plus non plus te laisser dans un coin et être toi, alors fais-le 🙂

61ème écris, défi 365 jours d’écriture à coeur ouvert

JE SUIS SACRÉE, l’accompagnement pour oser se kiffer et kiffer la vie.
Pour une vie FUCK FUN & LOVE

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Le jour ou j’ai enfin lâcher prise

J’avais prévu de parler de mon activité de girl boss ce soir, mais je n’ai pas l’énergie de faire un article sur ce sujet. Parfois je suis juste fatiguée comme là. Fatiguée de n’avoir pas toutes mes soirées. Et pourtant j’en ai tellement plus qu’avant. On oublie vite que c’était pire avant, focaliser sur ce qui nous manque toujours plutôt que de focaliser sur tout ce qu’on a déjà.

Fin 2019 tout bascule, ma fille qui faisait ses nuits depuis ses 3 mois, a alors un peu plus d’un an quand tout devient cauchemardesque …. On met des heures et des heures pour la coucher, la nuit elle se réveille et remet parfois jusqu’à 2 ou 3 heures pour se rendormir, j’enchaîne les nuits de 3-4h de sommeil … Je suis épuisée, à bout de souffle, à bout de nerfs je n’en peux plus et je veux partir, loin, loin très loin et seule …. sur une île au soleil et dormir, dormir, dormir … J’ai frôlé, ou peut-être vécu quelques mois en burnout maternel … Tout se mélangeait dans ma tête, prise entre le manque de sommeil, les nerfs, les émotions à fleur de peau, l’inquiétude pour mon business et la covid, le confinement, l’arrêt brutal de l’intérim de mon conjoint, insécurité, peur de l’avenir, situation personnelle compliqué, dispute, … le cercle infernal … J’avais besoin de souffler ! Un an c’était écoulé ….

Et finalement un jour j’ai tout quitté, ça a duré quelques heures à peine, le temps de souffler et de me rendre compte que j’abandonnais mes enfants ! Et ça c’étais pas possible. Il me restait une seule chose à faire : me demander comment vivre au mieux le manque de sommeil, parce que ça accentue tout par 10000 ! J’ai compris à ce moment là qu’il y avait 2 choses essentielles dans la vie : le sommeil et le temps pour soi, seule, en tant qu’individus à part entière ! C’est essentiel de se ressourcer, d’avoir des temps seule de soupape, des temps entre amies sans enfants, des temps de cocooning pour se faire chouchouter ! J’ai compris que j’étais mon essentiel, est c’est de là qu’est né le concept MOI D’ABORD POUR UNE FOIS, que j’ai condensé sous le nom de #jesuissacrée. J’en ai fait un accompagnement de coaching pour que plus aucune femme ne se laisse dans un coin et s’empêche d’être sa priorité ! Mais avant ça je l’ai expérimenté ! Le JE doit être à la première place de notre vie, pour notre équilibre et notre bien-être, et donc pour celui de notre famille !

Sweat MOI D’ABORD en vente dans la boutique

J’ai alors accepté de demander de l’aide pour faire garder mes enfants un weekend tous les 2 mois environ, pour tenir. J’ai lâcher prise et dormis avec elle, parfois ou je l’ai endormie à côté de moi avec la télé … ou elle dormait avec son papa parce que quand je lâchais elle s’autorisait elle aussi à lâcher et s’endormait plus vite. Nombreuses fois je me suis dit je redescendrais dormir dans mon lit ou je la monterais dans sa chambre mais la fatigue était plus forte ! Et je ne voulais plus lutter j’ai compris l’importance de dormir ! Et surtout surtout j’ai compris que je ne pouvais absolument pas contrôler, maîtriser le sommeil de ma fille … J’ai laissé le papa faire autrement même si ça ne me plaisait pas mais j’avais besoin de relais. On a vu plusieurs thérapeutes : magnétisme, réflexologie, ostéopathe, kinésiologie et un jour les réveils nocturnes on totalement disparu, envolé comme si de rien n’était. Mais je n’ai pas apprécié tout de suite, encore une fois focalisé à regarder ce qui n’était toujours pas réglé plutôt que cette grande avancé géniale de disparition des réveils nocturnes. Il ne restait plus que les endormissement très tardif ….

Aujourd’hui, 2 ans après je me rends compte de l’avancé. Elle s’endort seule et quand on décide de la coucher environ 3 soirs par semaines et les vacances scolaires … quand il n’y a pas de sieste en fait … Sinon elle s’endort entre 22 et 23h, mais dans ce cas elle est avec nous … Aujourd’hui il y a donc quasiment autant de soirée à moi, que de soirée avec elle … Et il y a surtout minimum 6h et généralement 7h/8h de sommeil alors merci ! Je suis heureuse et surtout je me garde des temps pour moi, je m’aménage des repos, je m’accorde des siestes et des grasses matinées quand le papa prend le relais ! C’est bien mérité moi je dis 🙂

Alors ne culpabilisez pas, faites du mieux que vous pouvez pour vous ! Demandez vous comment vivre au mieux la situation qui se présente et apprenez à regarder tout ce qui a déjà été accomplis et transformé plutôt que de regarder ce qu’il manque ou ce qui n’est pas encore atteint, regarder tout le chemin parcouru

Prenez soin de vous #jesuissacrée et prenez du temps pour vous #instantsacré

Sweat et Tshirt Adulte et enfant vendus dans la sacrée boutique

Défi 365 jours d’écriture, 60 jours ….

coaching, mindset

JE ME CRÉÉ MES OPPORTUNITÉS

Je suis la reine, l’héroine, la star de mon roman, de mon film ou de mon émission qui est MA VIE !!!!

Je profite de la mise en ligne du tout NOUVEL EPISODE DU SACRÉ PODCAST pour de partager quelque chose qui me tient à coeur et dont j’ai pris conscience l’été dernier, et qui a tout changé pour moi ! Je ne veux pas que tu passes à côté !

Sois toi-même tous les autres sont déjà pris (et puis c’est trop épuisant de pas être soi)

J’ai toujours voulu faire de la radio sans jamais oser, alors je me suis créé un média audio :))) C’est le début d’une possibilité, c’est une opportunité, c’est un média que j’adore en plus de l’écriture pour partager avec vous.

Cet été j’ai vraiment pris conscience que notre bonheur, notre réussite, notre joie résidait dans notre vision de la vie et dans nos autorisations. J’a compris que le bonheur était là, partout, il suffit de regarder, d’expérimenter, d’oser et de regarder autrement. L’illusion du bonheur à conquérir, que l’on ne peut avoir qu’à condition de cdi, d’argent, de vacances, de voyages, de tour du monde, de dépenses matériels, d’achat immobilier, d’une construction d’un foyer …. C’est le bonheur vendu par la société mais qu’en est-l de ton bonheur à toi ? Cet été je me suis rendue compte que toutes mes journées étaient géniales, que je pouvais être heureuse de plein de choses différentes (ne serait-ce que d’être en vie et en pleine capacité physique et mentale), alors je me crée mes joies. J’ai décidé de prendre exemple sur les enfants et de voir le monde et la vie comme un jeu à explorer, je découvre, j’expérimente dans le fun et le love. Je dis Fuck à tout ce qui me bloque, me pollue, me limite. J’accueille, j’observe, je m’écoute, je ne cherche plus à contrôler juste à répondre à cette question « par amour pour moi, qu’est ce qui est le mieux à cet instant ? »

Aujourd’hui dans notre société, dans notre pays on peut beaucoup. Alors Vis tes rêves, il existe forcément un moyen 🙂 Casse les codes, bougent les frontières, déplacent les limites ! Je t’aide, on peut tout 🙂 Sois heureuse, autorise toi, kiffe toi et kiffe la vie car tu n’en as qu’une.

Avec le programme Osez se kiffer et kiffer la vie, tu découvre cette liberté et ce bien-être 🙂 Infos à uninstantsacre@gmail.com ou sur les réseaux, insta ou Facebook

Avec l’accompagnement individuel « on ne laisse pas bb dans 1 coin » tu écris le scénario de ta vie pour te kiffer, kiffer la vie et réaliser tes envies et tes rêves. Tu te places enfin en priorité pour lâcher-prise et construire ton bien-être et ton épanouissement. Cet accompagnement main dans la main il te change, il te libère, il va changer ta vie pour en faire ce que toi tu veux ! Ainsi tu te libères du passé, tu oses être toi et te libères de tes maux, douleurs, du stress, de la surcharge mentale, des injonctions et des schémas, tu vis le présent avec tes règles du jeux et tu écris l’avenir, tu le choisis. Arrête d’attendre, arrête de subir et VIE, VIBRE, SOIS TOI MÊME grâce au coaching 1&1 Je suis sacrée, « on ne laisse pas bb dans 1 coin », ne te laisse plus dans un coin et viens découvrir une nouvelle méthode unique, fun,rapide et simple ! Ecris moi à uninstantsacre@gmail.com ou sur les réseaux, insta ou Facebook

JE T’OFFRE UN COACHING pour que tu puisses te rendre compte que tu peux sortir de tes maux, de tes douleurs, de tes schémas répétitifs. Tu peux changer facilement tes comportements, tes relations, ton état d’esprit pour t’épanouir. Etre bien, sereine et épanouie c’est possible, facile et FUN ! Ecris moi à uninstantsacre@gmail.com ou sur les réseaux, insta ou Facebook

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Et si tu te foutais la paix ?

OU dis plus poliment « et si tu lâchais prise » sur le syndrome de la femme parfaite ?

J’ai publié mon tout 1er podcast « vie ma vie de maman entrepreneure » tout à l’heure et c’est un épisode qui aurait pu s’intituler « fuck à l’image de la mère parfaite ». J’y parle de ma journée, oh combien loin des journées que j’aime … et du fait que j’ai beaucoup crié … ce que je déteste, mais qui est parfois plus fort que moi …. Je n’ai vraiment pas été la maman parfaite que j’imaginais pouvoir être….

Pour l’écouter c’est ici : Pour l’écouter c’est ici :https://www.youtube.com/watch?v=FSDhUTIEg2g&t=3s

Et en y repensant, après, je me suis aperçue que cette image de la perfection, on nous la collait à toutes les sauces. Et si ce n’est pas celle de la perfection, c’est celle du « faire de son mieux », « toujours faire plus » … Il faut être une maman parfaite qui travaille parfaitement qui à une image d’elle parfaite avec un corps parfait et une hygiène de vie parfaite qui est une parfaite femme de ménage, parfaite cuisinière (fait maison bien sûr), parfaite petite amie et parfaite belle fille … et blablablabla et si on se foutait un peu la paix ?!?

Si plutôt que de vouloir coller à l’image que nous donne la société de la femme idéale … ah attends je te vois venir « oui non moi Sabrina, j’ai bien compris et je fais la différence entre ce que nous vend la société et la réalité  » hum hum en es-tu parfaitement (aaaah fallait bien que je le mette celui-là), en es-tu vraiment sûre ? N’as-tu pas le syndrome de la perfection, ou les croyances associées, ou même des programmations qui te viennent de ta famille, tes amis, l’école, ton statut ou encore l’image qui colle à ton job ?

Regardons ça … peut-être l’as-tu intégré de manière logique mais te l’appliques au quotidien ?

  • Est-ce que tu te compare aux autres ?
  • Est-ce que tu penses souvent que les autres font mieux que toi ?
  • Est-ce que tu penses régulièrement que tu aurais dû (ou aurais pu) mieux faire ?
  • Est ce que tu penses parfois que ce n’est pas assez ?
  • Est ce que tu penses Que tu n’es pas assez ?
  • Est ce que tu penses Que tu es moins que ….

Alors …. Le syndrome de la perfection n’est peut-être pas très loin non plus de celui de « la bonne élève » et « de la bonne petite fille qui obéit/respecte/écoute » Et c’est OK, respire, si tu te rends compte que tu es comme ça c’est OK ! C’est géniale tu vas pouvoir lâcher prise sur le contrôle que tu mets dans tous tes domaines de vie pour être la meilleure version de toi même !

Non parce qu’avant d’être la meilleure version de toi-même (de nous-même, je m’inclue dedans), je me disais que peut-être ce serait mille fois plus cool et fun d’essayer d’être la version de soi-même, tout simplement. En toute authenticité et pleinement à 100%. Tu sais : être vraiment celle que l’on est on fond de nous, qui vibre, au plus profond de nos tripes et de notre coeur ! Cette petite voix qui souvent murmure tout bas, ce serait géniale de faire ça, j’aimerais tellement être comme ça, je rêverais de faire ça, je me sens comme ça, … Et si on le faisait bordel ? Si on le faisait ? Si on pétait les barrières et que l’on osait enfin être nous-même ? Moi c’est décidé, depuis plus de 8 mois je le vis chaque jour et quelle liberté, que bonheur, quel kif ! Je me suis jamais sentie aussi serine, épanouie, et vraiment libre. Adieu stress excessif, angoisse, jugement et regard des autres, auto-critiques et freins/limites/barrières ! J’ai dit Fuck à tout ça ! J’ai décidé que dans chaque journée, même des journées bof bof comme aujourd’hui y aurait du fun et du love !!!!!!!! Et que ça fait du bien de se lâcher la grappe et de VIVRE selon soi et pour soi !

Et si ça te parle, si tu en as marre, si tu ne sais pas qui tu es vraiment, si tu ne te sens pas à ta place, si tu ne te sens pas libre d’être, de faire, si tu veux vivre pleinement et te lâcher la grappe JE T’OFFRE 1 SESSION DE COACHING GRATUITE avec moi pour découvrir ce qui bloque et transformez ça pour être pleinement toi. Pour en profiter, envois je me lâche la grappe à uninstantsacre@gmail.com

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

LAISSEZ MOI ME PLAINDRE EN PAIX

Et si je me plaignais pour une bonne raison ?

T’es-tu déjà demandée ce que tu avais à gagner à te plaindre ? 

Parce qu’oui il y a des bénéfices à se plaindre. Et j’en ai moi-même fait l’expérience je t’en parle dans ce post … 

Quels bénéfices à se plaindre ?

Mais avant toute chose : je veux surtout que tu comprennes qu’il est bien normal de se plaindre, tout est dans la quantité.… Bien évidemment il y a toujours pire ailleurs, il y a toujours plus pauvre, plus malade, plus malheureux, plus triste etc. mais ce n’est pas parce qu’il y a plus à se plaindre ailleurs que tu ne dois pas te plaindre de temps en temps si tu le souhaites. C’est qu’interdire de se plaindre cache aussi autre chose… comme éviter de regarder ce qui ne vas pas, se convaincre de faire les choses bien ou d’être une bonne personne, le besoin de subir pour mériter et avoir le droit !

Alors pourquoi se plaindre peut-il être bénéfique ?

Parce que cela peut te permettre d’attirer inconsciemment l’attention sur toi. Tu peux avoir ainsi l’impression qu’on t’écoute plus, on t’invites, on t’offre de l’aide, on te fais des cadeaux, on fait des choses pour toi et on s’intéresse ENFIN à toi… Tu peux aussi te plaindre parce que tu penses que c’est la seule façon de fonctionner et que ton entourage SE PLAINT ÉGALEMENT, c’est le mode de fonctionnement, alors si toi tu arrêtes de te plaindre tu peux avoir peur de ne plus avoir ta place parmi eux…

Je me suis récemment aperçu qu’une part de moi se complaisait dans le fait de répondre que pour moi aussi c’était dure. Que ce n’est pas parce que j’étais à mon compte que j’avais la vie plus facile, ou parce que j’étais coach que tous mes « problèmes » étaient résolues, ou que comme j’étais positive je devais jamais avoir de galère. Comme si j’avais besoin qu’on reconnaisse mes efforts… Comme si on ne pouvait pas réussir sans mériter, sans galérer… Aujourd’hui je sais que c’est faux et je n’ai plus j’ai envie de me plaindre. Nous sommes dans une société ou il faut faire faire et avoir, où on peut dire quand ça ne va pas, on loue les louanges de l’échec et la persévérance, le mérite, les efforts et on ne doit surtout pas dire quand tout va bien, quand c’est facile ou simple (ça ne se fait pas voyons) …. Et pourquoi ? Qui a dit ça ? Moi j’admire les gens qui réussissent facilement dans le fun et qui profite de la vie, qui voit toujours du positif, je trouve ça géniale de gagner au loto ou d’avoir de la chance et tant mieux si tu es né une cuillère en or dans la bouche. Ou est le problème ? C’est pas les bons et les mauvais, les riches et les pauvres, les « tu galèreras toute ta vie et tu mériteras » et les « de toute façon c’est facile pour elle » ….. Et les nuances, les variations ?

J’ai aussi remarqué que je me plaignais aux autres comme s’ils allaient pouvoir m’apporter une solution …. Mais également que ça me permettait de me voiler la face sur le fait que je procrastinais, que je n’osais pas mettre les choses en place par peur de l’échec … En gros, bin ça m’arrange bien quoi ! « C’est pas moi, c’est pas ma faute … »

Parfois on se plaint que rien ne va parce que cela nous rassure et que c’est plus facile que de changer les choses, d’expérimenter, de tenter. Que parfois changer les choses demande quelques sacrifices, des efforts, du temps et qui nous paraît plus simple de se plaindre que de mettre les choses en place. Pourtant la seule chose qui changera vraiment les choses c’est le changement 🙂 ; me plaindre ne changera pas mes pensées et mes émotions négatives, ni ma situation, peut-être même qu’à force ça éloignera des gens par lassitude ou pour toute autre raison peu importe…

Une chose est sure : me plaindre ne me permettra pas de passer à l’action.

À partir d’aujourd’hui j’arrête de me plaindre car je n’ai pas besoin de l’attention des autres, ni de leur solution, ni d’effort, ni de mériter. J’ai juste à expérimenter, tester, modifier, oser et kiffer. J’ai confiance, ça ira toujours et ce sera toujours chouette d’une manière ou d’une autre. J’ai la possibilité de choisir de pensée ce qui me fait du bien, pourquoi je devrais m’en priver ?

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Et si c’était toi le problème ?

J’aurais pu créer un « problème » à mon fils de 5 ans sans même m’en apercevoir et lui créer la blessure d’injustice et la croyance de « ce n’est pas moi qu’on choisit » ou encore celle de « je suis toujours la 3ème roue du carrosse !

Et si on avait pas besoin d’être choisi pour être aimable ?

Mes enfants sont en vacances chez papi et mamie, il fait beau et mamie les a emmené à la fête foraine avec ma cousine et sa fille. Tous les trois ils s’entendent très bien, ils ont 3-4 et 5 ans. Les filles de 3 et 4 ans deviennent plus proche et jouent plus ensemble ses derniers temps, quand mon fils est plus à jouer seul, avec des enfants plus grands s’il y en a ou à rester avec nous. Et plusieurs fois je me suis surprise à penser « le pauvre il est tout seul, j’espère qu’il ne se sent pas mis à l’écart ». Je ne l’ai jamais dit à voix haute. Aujourd’hui ma maman m’envoie des photos de leur après-midi fête foraine et je remarque qu’il est souvent seul dans les manèges, et les deux petites ensemble. C’est alors que j’envois à ma maman le message « J’ai l’impression que Driss est souvent tout seul, ça va ?  » et elle me répond : « il s’en fiche, il n’a rien dit, il choisit ses manège et s’éclate » Et là ça a fait tilt ! Ma croyance personnelle, mon traumatisme d’enfant parlait pour moi et j’allais lui transmettre mes propres blessures et créer des peurs chez lui qui n’existent même pas ….

Enfant, et plus tard ado, on était un groupe de 3 copines et j’ai souvent, pour ne pas dire toujours, eu cette impression d’être la 3ème roue du carrosse. J’étais aussi, à tort ou à raison (mais je l’ai vécu comme cela) celle que l’on ne choisie pas ou en tout cas pas dans les premières à être choisie. Je ne pensais pas encore avoir cette blessure en moi, aujourd’hui j’ai la preuve qu’elle est encore là dans un coin de ma tête. Alors je décide de rompre avec cette blessure, je n’en veux plus, aujourd’hui je sais que ma valeur ne dépend pas du fait d’être choisi ou non, ni même du fait d’être seule ou non. Aujourd’hui je reconnais que certains peuvent me choisir et d’autres non mais que cela ne détermine pas si je suis bien ou non. Aujourd’hui je déclare que je peux être choisie.

Regarder ces pensées, écrire permet de ne plus être en mode pilote automatique et de ne plus subir ses émotions, ses croyances, ses programmations, ni même la vie ou les autres. C’est je pense la réelle clé du lâcher prise et la seule possibilité de se détacher du jugement des autres. Je ne suis pas mes pensées, et si celles ci ne plaisent pas je peux les changer 🙂 Je peux choisir l’histoire que j’ai envie de me raconter 🙂

(écris 38/365, écrire chaque jour)