DEFIS 2022 ECRITURE

Le poids de ce que l’on s’impose

Ces mots résonnent en moi particulièrement ce soir, ou pour la première fois j’ai le syndrome de la page blanche. Je me sens tiraillée entre mon envie d’être fidèle au défi que je me suis lancée (et que je vous ai annoncé) – à savoir d’écrire tous les jours – et entre mon besoin de replis sur moi-même, de solitude en ce moment.

Ma créativité est comme mon envie de partager (je crois), elle varie comme la marée, dans une journée mais surtout dans un mois. Je connais des phases d’hyper productivité et des phases beaucoup plus slow … C’est mon rythme, en tout cas en ce moment c’est comme cela que j’ai l’air de fonctionner. Et si tout simplement je l’acceptais ?

Qu’est ce que ça dis de moi si je n’écris pas tous les jours ? Parce que la vrai question est souvent celle-ci !

Ça dit juste que je ne me tiens pas à mon propre défi … mais ça ne dis rien d’autre ! Ça ne défini pas ma valeur. Une partie de moi à peur, c’est vrai, que l’on pense que je ne suis pas capable de tenir mes engagements, que je ne suis pas assez déterminée, que je ne travaille pas assez … Mais je choisis de ne pas donner raison à cette partie de moi. Moi je sais pour quelle raison je me suis lancée ce défi : pour me prouver que je pouvais écrire plus régulièrement, me prouver que mes écris pouvaient avoir un intérêt dans l’espoir secret d’oser écrire un livre comme je l’ai toujours rêvé … Alors je déçois qui ? Une partie de moi, mon égo qui aimerait être parfait et qu’on l’admire. Mais je suis si fière de la partie de moi qui écris, pas tous les jours c’est vrai, mais tellement plus souvent qu’avant … Si fière de celle qui écris avec le coeur et authenticité, qui veut juste vous prouver que l’on peut s’aimer, s’écouter, être soi et kiffer. Je suis si fière de cette partie de moi qui ose être elle-même et qui est aujourd’hui détachée de tous jugement, y compris du mien.

Car avouons-le nous maintenant ! Le jugement que l’on craint le plus c’est le notre …. Lorsque l’on a peur que l’autre pense ceci ou cela c’est qu’une partie de nous le pense. Alors plutôt que de s’intéresser à ce que peut-être, qu’éventuellement, qu’on ne sait jamais, que pourrait penser l’autre …. Nous devrions penser à examiner nos propres pensées et à les remettre en question pour plus nous aimer. Moi j’aime écrire le JUGE MENT …

Alors est-ce que j’ai envie de porter le poids, la charge mentale et physique, de mon égo et de mon syndrome de la bonne élève et de la parfaite petite fille ? Non. Je les entends … mais je ne souhaite pas leur laisser de place dans ce cas précis. Dans d’autres oui, parfois s’imposer les choses est nécessaire mais dans le cas de mon défi : non.Je peux choisir, par amour pour moi, dans quel charge je mets mon énergie. L’énergie est précieuse et tu peux choisir là ou tu souhaites l’utiliser et là ou ce n’est que futilité.

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Être heureuse 

Longtemps j’ai cru que pour être heureuse je devais faire ou posséder … je pensais être heureuse en week-end, en vacances, si je voyageais, si j’avais une vie riche de sorties – de rencontres – d’achats …. J’attendais toujours plus ou autre chose pour être à nouveau heureuse ou me dire heureuse. 

Et si on pouvait être heureuse chaque jour de sa vie

Puis j’ai compris. Être heureuse ce n’est ni avoir ou faire. Ce n’est ni posséder ni passer à l’action. Être heureuse ca ne doit pas attendre et se conditionner. 

Être heureuse c’est ÊTRE. C’est un état d’être ! Ça se sent et ça se vit. On se sent heureuse et/ou on se pense heureuse. 

Être heureuse s’est différent pour chacune d’entre nous. Cela dépend de nos valeurs, de nos aspirations, de ce que nous aimons, de qui nous sommes. Mais surtout, surtout, du sens que l’on donne au mot « bonheur » et à l’image que l’on s’en fait. Encore faut il se connaître 🙂 T’es-tu déjà demandée : qu’est ce que je crois vrai au sujet du bonheur ? Ensuite, interroge tes réponses, et si cela ne te rends pas heureuse alors peut-être peux-tu envisager de changer ta réponse ! Il faut oser s’avouer ce qui nous rend heureuse (loin des dictats, des conditionnements et des schémas personnels). Souvent c’est la somme de pleins de petites et de plus grandes joies, de tout un tas de choses qui font nous sentir heureuse.

Pour moi être heureuse c’est profiter de l’instant présent, c’est être seule ou entourée selon mon envie, c’est s’écouter, c’est oser être celle que je suis, c’est boire un bon café et apprécier son odeur, prendre une douche bien chaude, me promener, courir, être avec mon chéri, jouer rire observer mes enfants, développer mon business, accompagner des femmes à enfin s’aimer et se lâcher la grappe pour qu’elles kiffent la vie et en profite pleinement. C’est aussi me former, m’informer, décortiquer le fonctionnement humain, dessiner, danser, rire, vivre.

Chaque jour je m’assure de mettre du kiffe dans ma journée pour me sentir heureuse. 

Être heureuse est une responsabilité personnelle, cela se décide c’est d’abord une décision que tu prends, ensuite c’est une somme de pensées et puis un ressentis et enfin une action 🙂 

Alors décides-tu d’être heureuse chaque jour de ta vie ?

écris dans le cadre du défi 365 jours d’écriture partagé

DEFIS 2022 ECRITURE

S’écouter est-ce possible ?

Je n’ai pas posté cette semaine malgré mon défi des 365 jours d’écriture … j’étais tiraillée entre mon envie de réussir ce défi et en même temps mon corps ne m’a pas laissé de repis. 

Le message de mon corps était assez fort pour que je l’écoute. Je me suis donc écoutée et je ne me suis pas forcée 🙂 Car JE NE VEUX PLUS ME FORCER 🙂 et c’est tellement géniale ! Cela fait 8 mois, 8 mois d’expérimentation ou je ne me force plus, je me lâche la grappe. Même dans mon travail. Quel bonheur ♥️

Et tu sais quoi ? Depuis que je m’écoute et que je ne me force plus j’ai de meilleures relations, je me sens plus apaisée, j’aime toutes mes journées, mon CA a augmenté et je me sens libre d’être de moi. 

Mon corps m’a rappelé à l’ordre cette semaine car je commençais à reprendre un rythme un peu effréné ou je voulais tout caser tout de suite. Confondant idées, impatience et besoin de concrétiser. Dans cette société du tout tout de suite ou tout va vite c’est parfois tentant de suivre le mouvement ! Mais ce mouvement m’épuise ! Il ne me correspond pas. Moi j’ai besoin d’activité hyper active quand je fais quelque chose avec passion, avec envie mais j’ai compris que je n’étais pas obligée de toujours faire quelque chose. 

J’ai compris que je pouvais faire les choses à différents rythmes. Que chaque journée était différente et que je pouvais me laisser porter 🙂 

J’ai testé, expérimenté des format et des planifications ce qui m’a permis de m’observer et de comprendre mon fonctionnement. Comment ? Le dimanche je me posais quelques instants, établissait une planning pour la semaine ou je m’assurais de tenir mon nouvel objectif : minimum 6h par semaine pour moi ! Puis la semaine je notais chaque soir ce qui avait été, ce qui m’avait manqué et comment je me sentais. En 1 mois j’ai trouvé mon organisation perso et pro ! J’ai du temps pour moi chaque jour, dont 2 jours avec plus de temps pour moi, j’ai le temps pour mes enfants et le temps pour mon couple et bien sûr mon temps business 😍 🤩

Je me suis aussi autorisée à voir le temps avec les enfants différemment, j’en parle dan d’un prochain post. 

Écoutes toi. Observes tes pensées et tes émotions. Demandes toi ce que tu veux et ce dont tu as besoin et fais en sorte de le faire !

On a toute assez de temps ! Toutes mes clientes le comprennent dès le 1er appel de nos accompagnements ! Elle ont toutes retrouvé aussi au minimum 8h pour elle par semaine. 

Prends soin de toi tu es la meilleure personne pour ça ! N’attends pas des autres qu’ils le fassent et arrête de donner aux autres avant toi.-même 🙂

Rejoins LE GROULE JE SUIS SACRÉE sur facebook, chaque mois 1 live et 1 cercle de femme gratuit pour vous faire passer en priorité dans votre vie 🙂 https://www.facebook.com/groups/jesuissacree

Accompagnement main dans la main en coaching & en reprogrammation pour vous aimer et aimer votre vie !
DEFIS 2022 ECRITURE

Routine du soir

On parle souvent de morning routine mais rarement de celle du soir, pourtant elle est tout aussi importante. On conseil bien d’avoir une routine du couché pour les enfants, pour favoriser un bon sommeil … Pourquoi il en serait différent plus grand ?

Pourquoi est-elle essentielle cette routine du soir ? Parce que les conditions dans lesquelles tu te couches impacteront forcément ton sommeil 🙂 Bref j’y reviendrais un autre soir.

Je te parle de ce sujet parce que je me suis aperçue que mon défi 365 jours est bien souvent associé à ma routine du soir 🙂 L’un de mes « rituels » (80% du temps) est d’écrire dans mon journal, notamment pour y noter mes kiffes du jours, mes victoires/fiertés personnelles et professionnelles et mes gratitudes, j’y ajoutes aussi toujours une pensée pour la nuit*

Et aujourd’hui j’ai juste kiffé ma journée. Elle n’a rien eu de particulièrement exceptionnelle mais j’ai aimé chaque moment passé, je me suis sentie sereine et confiante, naturelle, et alignée à chaque instant. Et je trouve cela plus que suffisant.

Mes kiffes : la présentation du biz club des rémoises avec ma pote Alice devant une vingtaine de business girl au top, préparer une conférence sur Osez être soi dans son business, passer 1h de séance de thérapie corporelle dans la douceur et l’échange avec ma cliente de 89 ans qui ne sort plus beaucoup et qu’est ce qu’on a rit, la voir sourire autant a été pour moi d’une grande gratitude. Profiter de mes enfants 1h puis les coucher 🙂

Peut-être auras-tu toi aussi envie d’écrire ton journal chaque soir pour faire un point en conscience sur ta journée et apprécié ce que tu as, ce que tu fais, qui tu vois et chaque petit détail qui compte. On attends souvent les gros évènements, les trucs inhabituels, et on ne se rend pas compte que dans chaque journée il y a plein de petites jolies choses 🙂

Belle soirée Belle nuit

La nuit* ton cerveau travaille pour toi, et tu peux en profiter pour ancrer des pensées, te poser la question à laquelle tu cherches une réponse, inspirer ton réveil …

69 ème écris, défi 365 jours (je n’ai absolument pas l’énergie de me relire et de vérifier les fautes, toutes mes excuses)

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Je m’auto proclame QUEEN du système D

Système D pour moi signifiant : il y aura toujours une solution ! Quelqu’un a dit « arrête de chercher des problèmes où tu finiras par en trouver », je te partage aussi deux citations qui m’ont fait changer ma vision des choses :

Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s’il n’en a pas, alors s’inquiéter ne change rien.

S’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème

Pour moi il n’y a de limites que celle que l’on se créent dans notre cerveau ! Quelqu’un a dit une phrase que j’aime beaucoup :  » LA LOGIQUE VOUS MÈNE D’UN POINT A À UN POINT B. L’IMAGINATION VOUS EMMENERA PARTOUT » Entre les 2, j’ai déjà choisi mon camp : l’imagination, que je remplacerais par la créativité. Car seule l’imagination sans passage à l’acte ne nous mènerai à rien. Il suffit juste d’OSER expérimenter, comme lorsque nous étions enfant.

Et pour illustrer un peu plus ce propos j’avais envie de partager le dernier épisode du SACRÉ PODCAST, qui sort tous les mardi : Le jour ou je suis restée le pieds bloqué dans ma chaussure, la fermeture coincée à moitié sans pouvoir l’enlever …. Au moment même de partir pour un rendez vous business …

Cette histoire je te la partage dans mon podcast de la semaine, que tu peux écouter ici

https://podcast.ausha.co/je-suis-sacree/queen-du-systeme-d-y-a-toujours-une-solution

https://podcast.ausha.co/je-suis-sacree/queen-du-systeme-d-y-a-toujours-une-solution

J’espère que cet article te donnera envie de bouger les lignes de ta vision et de te permettre d’amener relativisation, nuances, confiance et optimisme dans tes programmations afin de te permettre de surfer dans les vagues de la vie

Belle réflexion à tous. Je serais ravie de les partager avec vous, alors à vos commentaires

Défi 365 jours d’écriture, 68 ème jour

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Et si ça fonctionnait vraiment ?

On me dit souvent « j’espère que ta méthode va fonctionner » …

Et le premier switch commence dès cet  instant. J’ai envie de te demander en qui n’as-tu pas confiance : en moi ? en l’accompagnement que je te propose ? En toi ? En la vie ? Dans les trois cas, tu es au bon endroit ! Il faut vraiment que tu changes cette pensée de merde pour te sentir libre et épanouie. Parce que tu n’auras jamais aucune garantie que cela va marcher mais tu n’en auras jamais aucune non plus comme quoi cela ne va pas marcher ! Et tu te demanderas toujours et si ça avait marché ?

La phrase n’est pas « est-ce que cela va fonctionner » mais « est-ce que tu as vraiment envie que ça fonctionne ? » Alors dans ce cas dis toi : ça fonctionnera forcément d’une manière ou d’une autre. D’un façon ou d’une autre tu expérimenteras, tu apprendras, tu changeras 🙂

Démarre chaque chose que tu fais avec la confiance (ou en te faisait croire) que ça va marcher ! Répète le autant que nécessaire ! Ça va réussir de tout façon, d’une manière ou d’une autre peut-être pas comme tu l’envisageais mais ça va le faire ! Le problème est souvent que l’on imagine un seul chemin, une seule destination alors que plus tu vas lâcher prise sur le comment et plus la transformation sera présente. N’attends pas d’avoir atteint le résultat que tu idéalises et célèbre tout le chemin que tu parcours et tous ses changements, ses améliorations, ses progressions, ses mieux-être que tu vis chaque jour.

Parce que toutes les méthodes d’accompagnement fonctionnent, elles apportent pour certaines de petits outils, déverrouillent des clés, pour d’autres ce sont des bouleversements. Mais la personne qui fais le plus dans le fait que ça marche ou non, c’est toi ! Alors crois en toi dès maintenant c’est possible et si tu commençais à faire comme si tu avais confiance en toi ?

Ne regarde pas derrière ce qui n’est plus ni devant au loin ce qui n’est pas encore, concentre toi sur aujourd’hui. Comment aujourd’hui je vais vivre ma meilleure vie ?

FUCK – FUN & LOVE pour une vie de kiffes

Défi 365 jours d’écriture, il y a eu 2 loupé ces derniers jours j’étais malade et en incapacité d’écrire ni avec l’envie. Et comme maintenant je fais tout par envie 🙂

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Et si la vie faisait toujours bien les choses ?

On parle de synchronicité, d’autres parlerais de signes ou encore de loi d’attraction quand tout simplement on pourrait dire que la vie fait bien les choses ….

Alors bien sûr tu peux continuer à penser que « jamais deux sans trois » c’est que quand il t’arrive une merde et tu peux toujours avoir envie de regarder plutôt le négatif et te dire que c’est toujours à toi que ça arrive …

Mais dans ce cas là, la synchronicité, la loi de l’attraction, la vie fait bien les choses marche ! C’est juste que le négatif attire simplement le négatif… Comment veux-tu qu’il t’arrive autre chose quand tu passes ton temps à imaginer les pires scénarios, les « et si », « oui mais » et à regarder tout ce qui n’a jamais été et tout ce qui ne vas pas ?

J’ai expérimenté ça et je n’étais pas sereine, pas heureuse, je me sentais comme prisonnière, je pensais contrôler alors que je me laisser complètement contrôler par mes pensées, mes croyances et des programmations qui ne m’amenaient pas du tout là ou j’avais envie ….

D’ailleurs en y repensant la maintenant les meilleures choses qui me soient arrivées sont toujours arrivées quand j’ai cessée d’y penser. J’ai arrêter de me focaliser dessus, me disant que tout façon c’était comme ça et qu’on verrait bien, alors je lâchais enfin mes pires scénarios, je ne regardais plus ce qui n’allait pas chez moi, chez les autres ou dans les situations …. C’est comme ça que j’ai accepté de rencontrer mon chéri après quelques discussions sur un site de rencontre, puis par téléphone. Je n’attendais plus l’histoire d’amour, je voulais jsute vivre l’expérience de me laisser aller et d evoir ce qui arriverait, ce jour là j’étais malade, on s’est rencontré à ma collocation, je n’étais ni maquillée ni bien habillée (vraiment en mode rien à perdre, je m’en moque, je vis juste l’expérience, je pensais juste rencontrer quelqu’un avec qui j’avais bien rigolé). Il est resté le soi, je l’ai invité à la fête qu’on organisait et ça fait 10 ans …..

J’ai juste décidé de vivre les expériences de la vie, d’apprendre à danser avec. Je regarde le positif, je mets des nuances, je vois aussi du neutre, tu sais parfois le verre d’eau il est ni plein ni vide, c’est juste un verre d’eau ! Remettre de la conscience, du rationnel aussi et sortir de ses émotions, de ses schémas ancrés et de ses peurs ! C’est comme ça que j’ai choisis de vivre ma vie et je me sens tellement mieux depuis que je me laisse flotter dans la mer de la vie, que je laisse mon esprit s’envoler dans le ciel de l’imagination ou aucune limite n’existe ! Regarde la mer, le ciel, ils n’ont ni début ni fin ….

Parce que c’est tellement plus cool ! J’ai quelques exemples comme la vie fait bien les choses au bon moment :

  • alors que je ne trouvais absolument pas un contrat dont j’avais besoin j’ai reçu une lettre de ladite société qui m’a permis de me connecter à Mon Espace et de pouvoir avoir ce contrat au bon moment,
  • j’avais dit que je ne me connecte pas sur les réseaux ce soir (parce que parfois c’est anxiogène pour moi et beaucoup trop stimulant) et comme par hasard Instagram ne veut pas fonctionner sur mon téléphone ce soir, 
  • j’espérais rentrer maximum à 16h de tout ce que l’on devait faire et mes enfants étant malade nous avons du rentrer (rien de grave, juste la gastro qui trainait à l’école et est passée par eux)
  • je souhaitais inclure au moins un massage par mois dans ma routine sans trop savoir comment me l’offrir et je rencontre une extraordinaire masseuse qui elle voulait se faire coacher sans savoir comment le financer : solution trouvée, on échange nos services 🙂
  • je trouve toujours une place quand je dois être stationnée à proximité car je dos porter ma table, si je suis en retard j’ai tous les feux vert, je retrouver facilement ce que j’égare, j’ai une réduction sur une plaque de cuisson que je devais absolument acheter ce jour là et heureusement car je n’avais pas la somme sinon puisque j’avais oublié ma CB et n’avait qu’une somme précis en espèce ….

Je pourrais en trouver plein d’autres …. comme les opportunités professionnelles qui m’arrivent toutes en ce moment, et notre vie qui semble se déroulait comme on l’avait prévu cette année alors j’ai quelques outils bien sûr mais y croire est la 1ère étape, ou au moins te laisser le bénéfice du doute pour expérimenter ! Car tu peux en penser tout ce que tu veux, tu ne pourras jamais observer la magie opérer si tu ne te laisses pas expérimenter. Alors je me disais que toi aussi tu pourrais avoir envie de chercher tous ses moments de synchronicités dans ton passé et les observer arriver dans les jours à venir. Regarde comme la vie fait bien les choses 🙂

TU PEUX TOI AUSSI VIVRE LA MAGIE DE LA VIE, en acceptant de lâcher prise sur toi, les autres et la vie. Pour ça j’ai créé les Ateliers FUCK, le 1er atelier a lieu à Reims samedi 19 mars, tu peux me demander toutes les infos à unstantsacre@gmail.com ou en MP sur les réseaux

Ou tu choisir de transformer ta vie et de te faire enfin passer en priorité pour oser être toi-même et créer la vie que tu veux, selon tes règles ! Parce qu’on ne laisse pas bébé dans un coin et que tu as le droit au bonheur, à la joie, au kiffe, à la sérénité et à la liberté ! Tu peux vivre tout ça grâce à l’accompagnement #JESUISSACRÉE, accompagnement de coaching en transformation rapide, en 1&1 main dans la main !

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Coup de coeur

J’ai découvert une série sur Netflix que j’aime beaucoup, une série Egyptienne je crois du nom de Ola cherche sa voie et j’adore … A 40 ans son mari la quitte et elle part à la découverte d’elle-même et à la quête de soi. C’est juste wahou, en tant que simple spectatrice et en coaching de vie 🙂 Coup de coeur !

Pourquoi je te parle de ça ? Un tuyau déjà si tu as envie de regarder une série sympa et qui en plus peut te permettre d’être toi-même et de suivre tes rêves et parce que dans l’épisode que je regarde on lui pose la question « Si tu pouvais remonter dans le passé épouserais tu ton mari ou quelqu’un d’autre ?  »

Cette question m’a posée question justement lol Parce que déjà on ne peut pas retourner dans le passé donc à quoi beau se torturer avec ce genre de question et parce que j’aurais aimé qu’elle réponde : « dans l’hypotothèque possibilité que je puisse retourner dans le passé je choisirais alors de m’épouser moi »

Aujourd’hui je choisis de m’épouser moi-même, je fais le choix d’être toujours fidèle à moi-même pour le meilleure et peu importe ce qui se passera 🙂 Et toi as-tu envie de t’épouser ? Si non qu’est ce qui te retiens, dis-le moi en commentaire ! Parce qu’aujourd’hui j’ai un coup de coeur pour la personne que je suis, et que je m’aime sans conditions et que je ne me laisserais plus jamais dans un coin. Si tu ne veux plus non plus te laisser dans un coin et être toi, alors fais-le 🙂

61ème écris, défi 365 jours d’écriture à coeur ouvert

JE SUIS SACRÉE, l’accompagnement pour oser se kiffer et kiffer la vie.
Pour une vie FUCK FUN & LOVE

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Le jour ou j’ai enfin lâcher prise

J’avais prévu de parler de mon activité de girl boss ce soir, mais je n’ai pas l’énergie de faire un article sur ce sujet. Parfois je suis juste fatiguée comme là. Fatiguée de n’avoir pas toutes mes soirées. Et pourtant j’en ai tellement plus qu’avant. On oublie vite que c’était pire avant, focaliser sur ce qui nous manque toujours plutôt que de focaliser sur tout ce qu’on a déjà.

Fin 2019 tout bascule, ma fille qui faisait ses nuits depuis ses 3 mois, a alors un peu plus d’un an quand tout devient cauchemardesque …. On met des heures et des heures pour la coucher, la nuit elle se réveille et remet parfois jusqu’à 2 ou 3 heures pour se rendormir, j’enchaîne les nuits de 3-4h de sommeil … Je suis épuisée, à bout de souffle, à bout de nerfs je n’en peux plus et je veux partir, loin, loin très loin et seule …. sur une île au soleil et dormir, dormir, dormir … J’ai frôlé, ou peut-être vécu quelques mois en burnout maternel … Tout se mélangeait dans ma tête, prise entre le manque de sommeil, les nerfs, les émotions à fleur de peau, l’inquiétude pour mon business et la covid, le confinement, l’arrêt brutal de l’intérim de mon conjoint, insécurité, peur de l’avenir, situation personnelle compliqué, dispute, … le cercle infernal … J’avais besoin de souffler ! Un an c’était écoulé ….

Et finalement un jour j’ai tout quitté, ça a duré quelques heures à peine, le temps de souffler et de me rendre compte que j’abandonnais mes enfants ! Et ça c’étais pas possible. Il me restait une seule chose à faire : me demander comment vivre au mieux le manque de sommeil, parce que ça accentue tout par 10000 ! J’ai compris à ce moment là qu’il y avait 2 choses essentielles dans la vie : le sommeil et le temps pour soi, seule, en tant qu’individus à part entière ! C’est essentiel de se ressourcer, d’avoir des temps seule de soupape, des temps entre amies sans enfants, des temps de cocooning pour se faire chouchouter ! J’ai compris que j’étais mon essentiel, est c’est de là qu’est né le concept MOI D’ABORD POUR UNE FOIS, que j’ai condensé sous le nom de #jesuissacrée. J’en ai fait un accompagnement de coaching pour que plus aucune femme ne se laisse dans un coin et s’empêche d’être sa priorité ! Mais avant ça je l’ai expérimenté ! Le JE doit être à la première place de notre vie, pour notre équilibre et notre bien-être, et donc pour celui de notre famille !

Sweat MOI D’ABORD en vente dans la boutique

J’ai alors accepté de demander de l’aide pour faire garder mes enfants un weekend tous les 2 mois environ, pour tenir. J’ai lâcher prise et dormis avec elle, parfois ou je l’ai endormie à côté de moi avec la télé … ou elle dormait avec son papa parce que quand je lâchais elle s’autorisait elle aussi à lâcher et s’endormait plus vite. Nombreuses fois je me suis dit je redescendrais dormir dans mon lit ou je la monterais dans sa chambre mais la fatigue était plus forte ! Et je ne voulais plus lutter j’ai compris l’importance de dormir ! Et surtout surtout j’ai compris que je ne pouvais absolument pas contrôler, maîtriser le sommeil de ma fille … J’ai laissé le papa faire autrement même si ça ne me plaisait pas mais j’avais besoin de relais. On a vu plusieurs thérapeutes : magnétisme, réflexologie, ostéopathe, kinésiologie et un jour les réveils nocturnes on totalement disparu, envolé comme si de rien n’était. Mais je n’ai pas apprécié tout de suite, encore une fois focalisé à regarder ce qui n’était toujours pas réglé plutôt que cette grande avancé géniale de disparition des réveils nocturnes. Il ne restait plus que les endormissement très tardif ….

Aujourd’hui, 2 ans après je me rends compte de l’avancé. Elle s’endort seule et quand on décide de la coucher environ 3 soirs par semaines et les vacances scolaires … quand il n’y a pas de sieste en fait … Sinon elle s’endort entre 22 et 23h, mais dans ce cas elle est avec nous … Aujourd’hui il y a donc quasiment autant de soirée à moi, que de soirée avec elle … Et il y a surtout minimum 6h et généralement 7h/8h de sommeil alors merci ! Je suis heureuse et surtout je me garde des temps pour moi, je m’aménage des repos, je m’accorde des siestes et des grasses matinées quand le papa prend le relais ! C’est bien mérité moi je dis 🙂

Alors ne culpabilisez pas, faites du mieux que vous pouvez pour vous ! Demandez vous comment vivre au mieux la situation qui se présente et apprenez à regarder tout ce qui a déjà été accomplis et transformé plutôt que de regarder ce qu’il manque ou ce qui n’est pas encore atteint, regarder tout le chemin parcouru

Prenez soin de vous #jesuissacrée et prenez du temps pour vous #instantsacré

Sweat et Tshirt Adulte et enfant vendus dans la sacrée boutique

Défi 365 jours d’écriture, 60 jours ….

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Etre mal élevée

J’ai remarqué qu’on confondait beaucoup l’éducation donné aux enfants et l’enfant lui-même. Je veux dire ce n’est pas parce qu’un enfant est soit disant mal élevé qu’il est vulgaire ou comme ceci ou comme cela, c’est peut-être juste qu’il l’est ! J’ai été parfaitement éduquée sur la politesse, je n’en reste pas moins vulgaire parfois (voir un beaucoup plus et alors ?) Le comportement des enfants n’a parfois rien à voir avec ce qu’essais de lui transmettre ses parents. Il y a de nombreux autres facteurs. Pourquoi toujours ce besoin de juger et de qualifier l’autre ?

C’est pas parce que je dis des gros mots que je ne respecte pas les autres et que je ne connais pas de beaux mots et d’ailleurs qui a décidé que tel ou tel mot était élevé au rang de mot savant ou de gros mots ?

Je n’aime pas cette notion de mal élevée car elle insinue qu’on fait bien ou mal les choses or je pense qu’en terme d’enfants il faut nuancer, on transmet, on expérimente, on apprends, on fait du mieux qu’on peut ! Et être un bon parent est bien différent d’une vision de parent à l’autre !?!

On devrait plutôt se soucier d’accompagner et non d’élever en imposant un modèle … Nous ne modulons pas, nous ne façonnons pas, je ne veux pas d’une copie conforme de moi ou de ce qu’attends la société …. selon moi nous devons accompagner nos enfants dans une notion de développement personnel et humain (être) plutôt que sur des manières de faire ou de se comporter en public …. J’ai envie d’aider mes enfants à s’élever aussi haut qui le souhaiterons et à être eux-même !

J’ai eu envie de parler de ce sujet lorsque j’ai écris mon post FUCK sur les réseaux sociaux. FUCK c’est le nom d’ailleurs d’un tout nouvel accompagnement qui arrive bientôt mais c’est surtout ma manière de vivre depuis cet été et quelle liberté de dire FUCK à tout ce qui m’emmerde 🙂 Oui oui j’assume 🙂 Pourquoi se prendre autant la tête ? Pourquoi se forcer à être ou à faire, ou même à avoir ? Pourquoi répéter un schéma s’il ne nous convient pas ? Pourquoi coller à une étiquette ? Pourquoi plaire aux autres, et faire comme les autres ? Pourquoi accepter la petite voix qui dit de la merde dans ma tête ? Tu sais toutes ses pensées que tu te répètes à longueur de journée comme quoi tu es nulle, moins que , pass assez, trop …. Stop FUCK !

Voici l’article :

MON AFFIRMATION PERSONNEL, #jesuissacrée & je fais ce que je veux par amour pour moi et uniquement selon ma vision de la vie 🥰

FUCK c’est mon bb (le concept Vivre Fuck Fun & Love en fait est mon bb), c’est le tout nouveau et unique concept de lâcher prise ! Et de super choses arrivent à ce sujet d’ailleurs :))))

FUCK c’est mon affranchissement, ma libération et l’acceptation totale de qui je suis. Dans mes ambiguïtés, mes contraires, dans mon tout. FUCK C’EST VULGAIRE, ça ne se dit pas, arrête de dire des gros mots c’est moche et encore plus moche dans la bouche d’une fille et c’est impolie. J’ai toujours entendus ça et c’est ok. C’est leur vision de la vie. Pour moi ce sont des mots. Ils veulent dire des choses et c’est tout. Alors aujourd’hui j’ose les utiliser quand je le veux et partout dans tous contexte 🙂 FUCK c’est aussi mon affirmation en tant qu’être à part entière car ma maman (coucou) déteste les gros mots et ce n’est pas contre elle mais par amour pour moi qu’aujourd’hui je suis moi. Et comme je suis libre d’être moi je suis moi, par amour pour moi.

FUCK c’est la petite voix dans ma tête qui vient me stopper quand je me limite, m’interdis, me demande ce que penserais les autres, si c’est bien ou mal, me conforme ou me force. Alors merci à mon FUCK

👇 Et toi dis moi tu arrives à être toi pleinement toi dans tous les contextes ?

PS / Maman je t’aime et tu m’as bien élevé et je sais que tu n’aimes pas les gros mots 🙂 D’ailleurs tu n’en dis jamais ….

(défi 365 jours d’écriture)