coaching

En live

Pas d’article ce soir, si ce n’est pour vous partagé le live que je viens de terminer sur Instagram. Le sujet : le secret du bonheur au quotidien.

J’ai adoré animer ce live, les interactions avec les personnes présentes au live, je suis animée par le partage du savoir, de l’expérience et l’accompagnement à l’épanouissement. J’aimerais que les écoles développent des cours de développement personnel, à tous les niveaux scolaires ! Que chaque entreprise propose aussi un parcours en développement personnel et professionnel à ses salariés.

Si tu as envie de découvrir le secret du bonheur au quotidien et la magie de la vie, si tu as envie de te kiffer et de kiffer la vie, si tu as l’impression de subir ta vie, de ne pas t’épanouir, de te poser trop de questions, l’impression d’être perdue ….. je t’invite à regarder le live ici :

L’expérience de la vie ne se vit qu’une fois, comment tu veux la vivre ?

Rejoins le groupe privé JE SUIS SACRÉE pour développer ton bien-être et ton épanouissement au quotidien, un groupe pour se kiffer et kiffer la vie.

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Être heureuse 

Longtemps j’ai cru que pour être heureuse je devais faire ou posséder … je pensais être heureuse en week-end, en vacances, si je voyageais, si j’avais une vie riche de sorties – de rencontres – d’achats …. J’attendais toujours plus ou autre chose pour être à nouveau heureuse ou me dire heureuse. 

Et si on pouvait être heureuse chaque jour de sa vie

Puis j’ai compris. Être heureuse ce n’est ni avoir ou faire. Ce n’est ni posséder ni passer à l’action. Être heureuse ca ne doit pas attendre et se conditionner. 

Être heureuse c’est ÊTRE. C’est un état d’être ! Ça se sent et ça se vit. On se sent heureuse et/ou on se pense heureuse. 

Être heureuse s’est différent pour chacune d’entre nous. Cela dépend de nos valeurs, de nos aspirations, de ce que nous aimons, de qui nous sommes. Mais surtout, surtout, du sens que l’on donne au mot « bonheur » et à l’image que l’on s’en fait. Encore faut il se connaître 🙂 T’es-tu déjà demandée : qu’est ce que je crois vrai au sujet du bonheur ? Ensuite, interroge tes réponses, et si cela ne te rends pas heureuse alors peut-être peux-tu envisager de changer ta réponse ! Il faut oser s’avouer ce qui nous rend heureuse (loin des dictats, des conditionnements et des schémas personnels). Souvent c’est la somme de pleins de petites et de plus grandes joies, de tout un tas de choses qui font nous sentir heureuse.

Pour moi être heureuse c’est profiter de l’instant présent, c’est être seule ou entourée selon mon envie, c’est s’écouter, c’est oser être celle que je suis, c’est boire un bon café et apprécier son odeur, prendre une douche bien chaude, me promener, courir, être avec mon chéri, jouer rire observer mes enfants, développer mon business, accompagner des femmes à enfin s’aimer et se lâcher la grappe pour qu’elles kiffent la vie et en profite pleinement. C’est aussi me former, m’informer, décortiquer le fonctionnement humain, dessiner, danser, rire, vivre.

Chaque jour je m’assure de mettre du kiffe dans ma journée pour me sentir heureuse. 

Être heureuse est une responsabilité personnelle, cela se décide c’est d’abord une décision que tu prends, ensuite c’est une somme de pensées et puis un ressentis et enfin une action 🙂 

Alors décides-tu d’être heureuse chaque jour de ta vie ?

écris dans le cadre du défi 365 jours d’écriture partagé

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Et si ça fonctionnait vraiment ?

On me dit souvent « j’espère que ta méthode va fonctionner » …

Et le premier switch commence dès cet  instant. J’ai envie de te demander en qui n’as-tu pas confiance : en moi ? en l’accompagnement que je te propose ? En toi ? En la vie ? Dans les trois cas, tu es au bon endroit ! Il faut vraiment que tu changes cette pensée de merde pour te sentir libre et épanouie. Parce que tu n’auras jamais aucune garantie que cela va marcher mais tu n’en auras jamais aucune non plus comme quoi cela ne va pas marcher ! Et tu te demanderas toujours et si ça avait marché ?

La phrase n’est pas « est-ce que cela va fonctionner » mais « est-ce que tu as vraiment envie que ça fonctionne ? » Alors dans ce cas dis toi : ça fonctionnera forcément d’une manière ou d’une autre. D’un façon ou d’une autre tu expérimenteras, tu apprendras, tu changeras 🙂

Démarre chaque chose que tu fais avec la confiance (ou en te faisait croire) que ça va marcher ! Répète le autant que nécessaire ! Ça va réussir de tout façon, d’une manière ou d’une autre peut-être pas comme tu l’envisageais mais ça va le faire ! Le problème est souvent que l’on imagine un seul chemin, une seule destination alors que plus tu vas lâcher prise sur le comment et plus la transformation sera présente. N’attends pas d’avoir atteint le résultat que tu idéalises et célèbre tout le chemin que tu parcours et tous ses changements, ses améliorations, ses progressions, ses mieux-être que tu vis chaque jour.

Parce que toutes les méthodes d’accompagnement fonctionnent, elles apportent pour certaines de petits outils, déverrouillent des clés, pour d’autres ce sont des bouleversements. Mais la personne qui fais le plus dans le fait que ça marche ou non, c’est toi ! Alors crois en toi dès maintenant c’est possible et si tu commençais à faire comme si tu avais confiance en toi ?

Ne regarde pas derrière ce qui n’est plus ni devant au loin ce qui n’est pas encore, concentre toi sur aujourd’hui. Comment aujourd’hui je vais vivre ma meilleure vie ?

FUCK – FUN & LOVE pour une vie de kiffes

Défi 365 jours d’écriture, il y a eu 2 loupé ces derniers jours j’étais malade et en incapacité d’écrire ni avec l’envie. Et comme maintenant je fais tout par envie 🙂

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Le jour ou j’ai enfin lâcher prise

J’avais prévu de parler de mon activité de girl boss ce soir, mais je n’ai pas l’énergie de faire un article sur ce sujet. Parfois je suis juste fatiguée comme là. Fatiguée de n’avoir pas toutes mes soirées. Et pourtant j’en ai tellement plus qu’avant. On oublie vite que c’était pire avant, focaliser sur ce qui nous manque toujours plutôt que de focaliser sur tout ce qu’on a déjà.

Fin 2019 tout bascule, ma fille qui faisait ses nuits depuis ses 3 mois, a alors un peu plus d’un an quand tout devient cauchemardesque …. On met des heures et des heures pour la coucher, la nuit elle se réveille et remet parfois jusqu’à 2 ou 3 heures pour se rendormir, j’enchaîne les nuits de 3-4h de sommeil … Je suis épuisée, à bout de souffle, à bout de nerfs je n’en peux plus et je veux partir, loin, loin très loin et seule …. sur une île au soleil et dormir, dormir, dormir … J’ai frôlé, ou peut-être vécu quelques mois en burnout maternel … Tout se mélangeait dans ma tête, prise entre le manque de sommeil, les nerfs, les émotions à fleur de peau, l’inquiétude pour mon business et la covid, le confinement, l’arrêt brutal de l’intérim de mon conjoint, insécurité, peur de l’avenir, situation personnelle compliqué, dispute, … le cercle infernal … J’avais besoin de souffler ! Un an c’était écoulé ….

Et finalement un jour j’ai tout quitté, ça a duré quelques heures à peine, le temps de souffler et de me rendre compte que j’abandonnais mes enfants ! Et ça c’étais pas possible. Il me restait une seule chose à faire : me demander comment vivre au mieux le manque de sommeil, parce que ça accentue tout par 10000 ! J’ai compris à ce moment là qu’il y avait 2 choses essentielles dans la vie : le sommeil et le temps pour soi, seule, en tant qu’individus à part entière ! C’est essentiel de se ressourcer, d’avoir des temps seule de soupape, des temps entre amies sans enfants, des temps de cocooning pour se faire chouchouter ! J’ai compris que j’étais mon essentiel, est c’est de là qu’est né le concept MOI D’ABORD POUR UNE FOIS, que j’ai condensé sous le nom de #jesuissacrée. J’en ai fait un accompagnement de coaching pour que plus aucune femme ne se laisse dans un coin et s’empêche d’être sa priorité ! Mais avant ça je l’ai expérimenté ! Le JE doit être à la première place de notre vie, pour notre équilibre et notre bien-être, et donc pour celui de notre famille !

Sweat MOI D’ABORD en vente dans la boutique

J’ai alors accepté de demander de l’aide pour faire garder mes enfants un weekend tous les 2 mois environ, pour tenir. J’ai lâcher prise et dormis avec elle, parfois ou je l’ai endormie à côté de moi avec la télé … ou elle dormait avec son papa parce que quand je lâchais elle s’autorisait elle aussi à lâcher et s’endormait plus vite. Nombreuses fois je me suis dit je redescendrais dormir dans mon lit ou je la monterais dans sa chambre mais la fatigue était plus forte ! Et je ne voulais plus lutter j’ai compris l’importance de dormir ! Et surtout surtout j’ai compris que je ne pouvais absolument pas contrôler, maîtriser le sommeil de ma fille … J’ai laissé le papa faire autrement même si ça ne me plaisait pas mais j’avais besoin de relais. On a vu plusieurs thérapeutes : magnétisme, réflexologie, ostéopathe, kinésiologie et un jour les réveils nocturnes on totalement disparu, envolé comme si de rien n’était. Mais je n’ai pas apprécié tout de suite, encore une fois focalisé à regarder ce qui n’était toujours pas réglé plutôt que cette grande avancé géniale de disparition des réveils nocturnes. Il ne restait plus que les endormissement très tardif ….

Aujourd’hui, 2 ans après je me rends compte de l’avancé. Elle s’endort seule et quand on décide de la coucher environ 3 soirs par semaines et les vacances scolaires … quand il n’y a pas de sieste en fait … Sinon elle s’endort entre 22 et 23h, mais dans ce cas elle est avec nous … Aujourd’hui il y a donc quasiment autant de soirée à moi, que de soirée avec elle … Et il y a surtout minimum 6h et généralement 7h/8h de sommeil alors merci ! Je suis heureuse et surtout je me garde des temps pour moi, je m’aménage des repos, je m’accorde des siestes et des grasses matinées quand le papa prend le relais ! C’est bien mérité moi je dis 🙂

Alors ne culpabilisez pas, faites du mieux que vous pouvez pour vous ! Demandez vous comment vivre au mieux la situation qui se présente et apprenez à regarder tout ce qui a déjà été accomplis et transformé plutôt que de regarder ce qu’il manque ou ce qui n’est pas encore atteint, regarder tout le chemin parcouru

Prenez soin de vous #jesuissacrée et prenez du temps pour vous #instantsacré

Sweat et Tshirt Adulte et enfant vendus dans la sacrée boutique

Défi 365 jours d’écriture, 60 jours ….

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Je veux une VIE EXTRAORDINAIRE

Je n’ai jamais voulu d’une vie ordinaire ! On m’a toujours fait ressentir que ce n’était pas normal, que j’étais prétentieuse, supérieure … Pour qui tu te prends ?

Ou peut-être que c’était juste un jugement que je portais sur moi et que je projetais sur les autres, j’interprétais leurs remarques comme un jugement mais peut-être pas … Nous avons chacun notre propre réalité, notre propre vision et nos propres définitions – interprétation des mots …. Je n’ai jamais osé le dire trop fort d’ailleurs par peur d’être jugée prétentieuse, snob …

Aujourd’hui je le cris haut et fort : je ne veux pas d’une vie ordinaire parce que l’ordinaire qu’on nous propose ne me convient pas. Je ne veux pas de cette société métro, boulot, dodo, en mode pilote automatique. Je n’ai pas à rentrer dans une salle case, je ne veux pas faire la même chose toute ma vie, je ne veux pas faire une seule chose, je ne veux pas attendre le week-end, attendre les vacances, attendre la retraite ! Je veux vivre maintenant et je veux que chaque jour de ma vie soit extraordinaire.

Dans extraordinaire j’aime le préfixe ex qui résonne pour moi comme « expérience », mais aussi le mot extra qui sonne comme « en plus », « fun ». Extraordinaire pour moi c’est juste que chaque journée soit vivante, vibrante, kiffante. Et ça je pense sincèrement qu’on peut se le créer.

Nous nous sommes racontés qu’il fallait des choses hors norme, des voyages, de l’argent, beaucoup de temps, partir à l’autre bout du monde, faire des choses luxueuses ou hors de portées de tout le monde pour que ce soit extraordinaire. Et si c’était faux ? Extraordinaire c’est juste que ce n’est pas ordinaire donc ce n’est pas habituel pour toi dans ta vie. Extra signifie d’ailleurs « chose ajoutée à ce qui est habituel ».

C’est toi qui crée ton extraordinaire : pas besoin de voyage à l’autre bout du monde ou de luxe. A toi de définir comment tu souhaites mettre de l’extra-ordinaire dans ta vie. Pour moi il s’agit de mettre du fun, de l’expérience, de l’aventure et du love dans mes journées. Et si ce n’est pas dans chaque journée ça peut être dans chaque semaine, mois … Moi j’aime aller découvrir les villages à côté de chez moi, chercher des cascades, parcourir et suivre les rivières, prendre un chemin inhabituel, jouer les touristes dans ma ville … Je pars toujours à la découverte même dans ma ville, je prends plaisir à me poser à une terrasse, découvrir un parc, un magasin, rencontrer des entrepreneures, … J’aime mon métier parce qu’il me permet de te faire découvir que tu es toi-même extraordinaire et que tu peux être totalement toi et te créer une vie qui te ressemble et qui te fais kiffer.

Le plaisir peut-être partout, comme l’extraordinaire ! Et je décide par amour pour moi et par amour pour la vie de me créer une vie extraordinaire dans laquelle je peux faire un métier que j’aime et qui me passionne, dans laquelle je peux aider des centaines de femmes à se libérer, à oser être soi, à aimer leurs corps, à kiffer tout ce qu’elles sont et à reprendre le pouvoir sur leurs vies et à faire de leurs vies ce qu’elles ont envie d’en faire loin des jugements, des dictats, des normes, des cadres, des étiquettes et de ce qui se fait ! C’est ça mon féministe à moi 🙂

Arrête de t’emmerder, de te critiquer, de subir 🙂 

La vie est une expérience que l’on ne peut vivre qu’une fois, mais la vie est pleine d’expériences !

GROUPE PRIVÉ JE SUIS SACRÉE, pour te permettre de te replacer en priorité dans ta vie

Rejoins le groupe et assiste aux cercles de femmes en ligne :

https://www.facebook.com/groups/jesuissacree

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

la Magie d’être soi

3 jours que je n’ai pas écris – ici … car j’ai écris chaque jour dans mon carnet, parfois juste quelques mots parfois plus, j’aurais pu le faire ici mais je me suis laissé emporter par ma croyance selon laquelle c’est plus difficile, enfin non pas plus difficile mais cela me demande plus de logistique que de simplement écrire dans un carnet 🙂 Et puis ici je fais un effort (enfin petit ne m’en veux pas trop) de relire et d’essayer de faire le moins de fautes possible (ce que je me fous royalement de faire ou non dans mon carnet iiii)

Ce mois de janvier passé à écrire ici et à partager mes écris m’a montré à quel point j’aime écrire. Ce mois m’a aussi permis de constater parfois une différence, un ressenti différent, au niveau des journées avec l’écriture et celles sans … J’espère que lire mes écris faire échos, résonance, voir bouscule des choses chez vous. J’ia pour ma part envie de contribue à créer un monde meilleure, dans ma vision des choses un monde meilleure signifie un monde où chacun se sent bien et s’épanouie, ù chacun prends le pouvoir de sa vie en mains et expérimente, module, transforme pour en faire une vie qu’il kif. Je pense que si nous sommes plus nombreux à nous aimer et à aimer la vie que l’on a alors on passera moins de temps à se comparer, à juger, à critiquer, à commenter, à se disputer ! J’ai l’espoir que revenir à l’être permette de mieux partager le faire et l’avoir. Je suis sûre qu’il existe autant de vision que d’être humain, autant de manière de faire que d’être humain, autant de vie différente que d’être humain.

Je me suis un peu écartée du sujet là ?!? Oups …. Ça m’arrive assez souvent ça 🙂

La magie de l’écriture : le pouvoir d’être soi

ECRIRE … j’en ai besoin ça me permet de rester en veille, de ne pas être en mode pilote automatique. Ecrire, ici ou dans mon carnet me permet de sortir des pensées qui tournent en boucle, d’observer et de comprendre, mais aussi de transformer si j’en ai besoin. J’utilise différents moyens selon que je souhaite me libérer, sortit des schémas répétitifs, faire péter mes barrières ou mes peurs ou selon que je souhaite me créer une journée de kiff, voir du positif, faire de la méditation écrite ou encore de la visualisation écrite.

L’écriture est un outil tellement puissant, reconnu comme outil thérapeutique pour ses différentes vertus mais aussi au niveau des neurosciences, du développement personnel et du coaching. J’ai toujours aimé les mots, les observer, les remettre en question, chercher à comprendre ce qu’ils voulaient nous dire. Pourquoi utilise-t-on plutôt certain mot que d’autre ? Ce n’est pas un hasard ! Tous comme de nombreux maux que l’on peut exprimer, révéler et libérer par les mots. Les mots c’est aussi le meilleur moyen d’y voir plus clair, d’oser se poser sur une situation, une souffrance, un blocage ou un schéma répétitif pour l’observer puis s’en libérer. L’écriture permet de devenir consciente, de mettre de la conscience dans sa vie.

A QUOI ÇA SERT D’AVOIR LA LIBERTÉ DE PENSER si nous ne faisons jamais attention aux pensées que nous nous répétons à longueur de journée ?

Si tu veux te lancer dans l’écriture j’ai un cadeau pour toi j’ai créé et animé plusieurs ateliers d’écriture pour le développement de soi et l’épanouissement, si tu veux je t’offre le guide et son workbook : envois magie de l’écriture à uninstantsacre@gmail.com ou commente ici sous l’article

J’ai également crée 1 accompagnement de coaching entièrement guidé par l’écriture, 3 mois pour faire entrer le bien-être et l’épanouissement dans ta vie. 3 mois seulement pour sortir d’un schéma ou d’une situation, de maux – troubles – douleurs, te libérer, voir les choses autrement, réaliser un objectif, un rêve, pour mettre de l’intention et écrire la vie que tu veux. 3 mois pour écrire ton histoire, que veux tu changer, qui veux tu être ? Quelle vie veux-tu ?

(34ème jour du défi 365 écris partagé en 2022)

coaching, DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Mood du jour … bad mood

En ce moment, depuis quelques jours, c’est étrange cette sensation que j’ai … je sens que mon énergie est différente, je dois me mettre chaque jour de petites claques pour ressentir ma joie de vivre, mon envie de tout déchirer, mon sourire se cache sous un un sentiment que je ne serais réellement décrire avec des mots. J’ai besoin de réveiller chaque jour, grâce à ma routine du matin mais aussi avec des outils rapides dans la journée, mon sourire, mon soleil intérieur et mon envie.

C’est comme si j’étais éteinte et en même temps je sens au fond de moi comme une étincelle qui demande qu’à s’allumer. Je ne sais pas si c’est le climat extérieur que je trouve pesant, le manque de luminosité et la grisaille de cet hiver particulièrement morne lui aussi, ou le manque d’énergie et d’envie des gens ou bien si c’est juste une phase de pré-changement … Ce que je sais c’est que je n’attendrais pas que le printemps arrive pour me sentir mieux. Je ne veux pas me laisser sombrer, j’accueille et j’écoute, mon rythme est plus doux que d’habitude. C’est agréable aussi. Et puis c’est quand même moi, c’est pas parce que je ressens le besoin de prendre le temps que je suis moins efficace. Je ne pense pas que nous ayons besoin d’être performante chaque jour, je pense que la performance c’est de savoir être soi et écouter aussi ses variations de rythme 🙂

Je n’ai pas d’autre chose à écrire je sens que je suis moins dans l’action physique, dans le faire tel qu’on l’entend … je suis dans une autre manière d’être. Je suis dans l’exploration d’une autre manière d’être : plus fluide, plus lente, plus consciente, je me sens libre. Je crois finalement que je ne me sens pas mal ou triste ou perdue, si je ne sais pas trop quoi répondre quand on me demande si je vais bien, c’est que mon état d’être profond est en train de changer je crois. Je suis comme dans un univers parallèle, j’ai l’impression de me découvrir et de devoir appréhender ce nouvel état d’être qui passe par un ressentit différent, un mode de pensée différent et un éloignement du faire faire faire … C’est encore floue et je pense que c’est qui me perturbe mais je ne suis finalement pas éteinte ou mal, je suis juste en changement. J’ai hâte de voir où cela va me mener …

En rédigeant l’extrait de cet article, j’ai écris l’accueillir (en parlant d’accueillir le changement) et je me suis aperçue que c’était peut-être juste la cueillir cette récolte du changement, cette nouvelle fleur en train d’éclore 🙂

(écris 28/365 jours d’écriture)

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

QUI SUIS-JE ?

Qui suis-je … à cette fameuse mes questions de philosophie… Question digne du bac… Ce que je n’aime pas dans cette question c’est qu’elle est comme définitive … c’est comme si aujourd’hui on t’avais dit à un moment donné dans ta vie : qui es-tu ?Choisi de répondre à la question « qui suis-je » et surtout ni déroge pas ! Choisis ta personnalité, tes qualités et tes défauts, ce que t’es capable ou pas de faire, quelle vie tu dois avoir : si tu auras des enfants, une maison, un mari, un CDI… Et ta vie est tracée !

MAIS What’s the fuck !!! Impossible pour moi ! Pour moi la question « qui je suis » elle est quotidienne, elle est illimitée, elle peut se poser aujourd’hui ou demain ! Je peux changer qui je suis ou plutôt qui je veux être ! Je peux choisir la vie que je veux avoir, je peux être tout et son contraire, j’ai les qualités de mes défauts et les défauts de mes qualités, je suis toutes en nuances : si un jour j’ai envie d’être speed à fond à 1000 à l’heure, j’en ai le droit et si le lendemain j’ai envie d’être au calme, de parler doucement, d’être zen, j’en ai également le droit ! Les deux partis sont en moi… Si j’ai envie de bosser 50 heures par semaine puis seulement 10 heures la semaine d’après j’en ai le droit. Si j’aime être avec mes enfants j’ai aussi le droit de me de me retrouver seule…

Pourquoi être obligée d’être quelque chose si ça ne nous fait pas du bien ? Pourquoi s’accrocher à notre histoire, à notre passé, à ce que l’on dit de l’histoire de notre famille si ça ne nous fait pas du bien ? Pourquoi garder cette idée de « je ne suis pas assez, je suis limitée, je suis comme ceci, je suis comme cela et ça toujours été le cas, on m’a toujours dit ça » OK ok ok MAIS STOP si ça te fait pas du bien à partir d’aujourd’hui tu as le droit de changer et de dire j’ai envie d’être, je veux être comme ça, je veux me sentir comme ça, je choisis par amour pour moi cette pensée qui me fait du bien sur ma capacité, sur mon physique, sur ma vie en général, sur mes émotions, sur mon stress, sur mon sommeil… Rien n’est figé ! La vie est mouvement nous sommes en mouvement ! Votre corps est en mouvement !

Je trouve ça génial et en tout cas aujourd’hui c’est ça qui pour moi me fait vibrer me permet de me sentir bien et de kiffer !

Bien sûr je rencontrerai toujours des personnes, des circonstances qui viendront me bousculer qui viendront créer des pensées de merde, des émotions négatives et c’est OK par contre je peux choisir à chaque instant comment je veux vivre avec ces personnes, comment je vais vivre ces situations… Si on me raye ma voiture j’ai le choix de choisir d’être en colère pendant toute la journée ou juste d’accepter sur le coup que oui ça me fait chi… Et de modifier ça, de choisir ce que j’ai envie de penser là-dessus, quelle émotion j’ai envie d’y mettre ! Parce que moi aujourd’hui j’ai envie d’avoir des journées Fun Love Cool sereine, peut-être pas toujours hyper kiffant mais chaque soir j’ai envie de me coucher en disant que j’ai passé une bonne journée Ou en tous les cas que j’en passerai une meilleure demain je n’ai plus envie de me focaliser sur ce qui ne va pas j’ai envie de changer les choses, de tester, d’expérimenter, de bouger !

Et toi qui veux tu être ? Comment veux tu vivre tes journées ?

Et si on se lâchait la grappe : viens me rejoindre à l’atelier FUCK du mois SAMEDI 29 de 10h à 12h, un atelier pour libérer, décharger, dégommer, lâcher prise et s’épanouir selon nos propres règles :

https://my.weezevent.com/atelier-se-foutre-la-paix?fbclid=IwAR3HSrSzgqz1RqJ2oyPwoW4jwofBH-dqscYm5MvoKUFelwd_ugEp1lyJWwY

JE SUIS SACRÉE et toi aussi, si tu veux mettre ton bien-être et ton épanouissement au centre de ta vie, si tu veux faire de toi ta priorité rejoins le groupe privé JE SUIS SACRÉE ici.

Chaque mois un thème, un live et un cercle de femmes, et d’autres surprises.

28 écris (à quelques jours d’exception près) sur 365, défi écrire chaque jour en 2022