mindset

Tu te racontes (encore) des histoires

« Changer l’image que vous avez de vous-même ne consiste pas à changer votre corps, mais à changer votre état d’esprit. »

Sais-tu à quoi tu penses le plus souvent ? DIS-MOI CE QUE TU PENSES LE PUS SOUVENT ET JE TE DIRAIS QUI TU ES !

Restructuration cognitive, ce nom un peu barbare désigne une technique qui se concentre sur nos pensées. Eh combien elles sont nombreuses ses pensées … à longueur de temps … cette petite voix qui nous dit « tu es sure ? je fais le bon choix ?  » « tu crois que c’est bien? qu’est ce qu’on va penser de moi ?  » ou encore « je n’y arriverais jamais » « ça a toujours été comme ça » « c’est de famille » mais aussi « il faut souffrir pour être belle » « si tu es belle c’est plus facile de réussir » « la vie est dure » « tu ne peux pas avoir le beurre et l’argent du beurre et le crémier! » …. je suis sûre que tu en a plein d’autre en tête…

Ces pensées, tes pensées, sont-elles vraies ? Es-tu sure ? Qui a dit « que dans la vie on ne peut pas tout avoir » qui a dit que « l’argent ne fait pas le bonheur » … quelle preuve as-tu que ce soit vrai ? Des vrais preuves hein, pas des expériences qui te sont arrivés … parce que tu focalise ton attention sur ce que tu connais et sur ce qui te rassure, pour renforcer tes croyances (pensées) parce que ton mental a besoin de cela pour se rassurer. Mais tu peux décider autre chose, tu peux changer tes pensées (croyances). Plutôt qu’être limitantes elles peuvent devenir aidantes.

Une pensée est un fait. A la base elle est neutre. Elle te parait être une vérité parce qu’elle est ancrée et que tu fais tout (inconsciemment) pour la renforcer et te prouver que tu as raison de penser comme ça (oui on est tous pareil on aime pas trop avoir tord, c’est notre ego ça). Tu penses comme cela parce que tu as un vécu, des expériences, que l’on t’as convaincu. Et qu’a cela c’est ajouté des émotions et des sentiments.

Je parlais avec une client aujourd’hui qui me disait qu’elle avait l’impression de glisser dans un précipice … mais elle n’avait pas réalisé qu’un précipice avait un fond- une fin – une sortie. Elle me la décrit comme un trou noir. Je lui ai demandé de quelle forme ? Un rond. je lui ai demandé si nous pouvions voir dans le noir … Non donc qui sait ce qu’il y a derrière ce rond noir ? Personne. Quand elle m’a parlé de rond noir, je me suis tout de suite, moi, imaginé un objectif d’appareil photo qui à chaque ouverture nous montre ce que l’on regarde. Et si tu décidais où quand et comment ut voulais poser ton regard ?

Si nous changeons certaines pensées, nous changerons les émotions qui lui sont associées. De sorte que nous nous  sentirons mieux. Une pensée est une hypothèse. Vous pouvez identifier vos pensées qui vous limite, qui vous enferment dans des schémas et vous empêche d’avancer. Sur une note de 1 à 10, à quelle point votre pensée vous semble-t-elle vrai ? et pour votre ami(e) ? collègue ? Pourquoi cette pensée a-t-elle autant d’importance ? Revient-elle si souvent que vous tournez en rond ? Vous tombez toujours sur les mauvais mecs ? Vous ne gardez jamais un travail ? Vous êtes toujours dans le rouge ? Est-ce le sors qui s’acharne ou vous qui créée les circonstances pour rendre ces pensées encore plus vrai ? Est-ce que si vous tombez toujours sur les mauvais mecs ce n’est pas plutôt parce que vous ne regardez que cela ? est-ce que cela vous rassure ? est-ce que ce rôle vous convient ? Pourquoi ne pas dresser la liste de ce que vous voulez (et non ce que vous ne voulez plus) et décidez que cela peut arriver et que le prochain sera le bon ? Vous êtes toujours dans le rouge ? Pour quelles raisons ? Et que pouvez-vous faire pour en sortir ! Vous pouvez le faire. Aucun régime ne marche ? Oui et ? Pourquoi fonctionnerait-il puisque vous etes persuadée q’ils ne marcheront pas … d’ailleurs pourquoi le commencer ? Ça ne marche pas, alors autant craqué sur ce gâteau c’est toujours pareil …. Et vous êtes vous déjà demandée quelle autre manière pourrait vous aider à perdre du poids ?

Alors comme ça … waou peut-être que vous vous dites : a oui c’est ça super … ou olalla c’est quoi se charabia … ou encore mais c’est fou c’est vrai mais c’est énorme comment arriver à remettre mes pensées en cause ? A les regarder avec neutralité et à choisir celles que je veux croire vrais pour avancer librement et facilement (je te rappel que la vie est dure n’est pas un fait prouvé scientifiquement hein) ? Bon moi il m’a fallu un peu de temps et d’entrainement mais aujourd’hui c’est automatique ! Et j’adore ça. Et dans ce contexte de confinement (fallait bien que je t’en parle à un moment donné) je pense que pour certains d’entre nous, il y a de quoi s’exercer sur nos pensées …. Je t’invite à m’envoyer une pensée que tu crois vraies, une croyance profonde que tu as en MP pour qu’on en discute ; tu peux aussi le faire en commentaires pour étoffer les possibilités et les regards.

Tes pensées et tes émotions sont liées et elles conditionnent tes actions. Change ta pensée, créée une belle émotion, une dynamique et le passage à l’action sera plus rapide et plus facile 🙂 et si tu ne me crois pas, essais … A moins que tu crois si fort « que rien ne peut changer » (ah bin ? tu es sure ? pour quelle raison tu ne veux pas changer ?) Je te ferais bientôt un article sur mes croyances et comment je les aies modifiées et ce que ça m’a apporté (pour te donner un petit aperçu : perte de poids, confiance en moi, j’ai crée mon entreprise et quitter mon travail, je ne suis plus dans le rouge)

Pour aller plus loin, tu peux consulter cet article : https://nospensees.fr/quest-ce-que-la-restructuration-cognitive/

mindset

Ma vie cette météo

La météo d’hier m’a inspiré une idée sur ma philosophie de vie.

J’ai beaucoup changé sur ce point, j’étais anxieuse et plutôt négative, tendance à avoir peur, avec un gros manque de confiance en moi, je pensais que la vie était dure. Alors je te l’accorde la vie est pas toute rose, et elle est faite de nombreux obstacles, de virages, de fossés … La vie c’est comme la météo. Tu peux, comme hier, avoir tous les temps possible (ou presque) en une journée : vent très violent, vent plus doux, pluie, grêle, nuages et soleil. Le tout en 12h. Et c’est comme ça. La météo : au mieux on essaie de la prédire, parfois ça marche pas trop mal mais dans tous les cas tu ne pourras pas, d’un coup de baguette magique, modifier le temps en lui même. La seule chose que tu peux faire c’est t’adapter à la météo. Tu peux choisir de rester sous ta couette, ou de te lever et d’affronter le temps. La pluie nourrit le sol, et les enfants adorent sauter dans les flaques d’eau (il faut juste une bonne paire de bottes) … le froid et ses plaids, ses gros pulls, ses boissons chaudes, ses moments cocooning, ….

Et bin, dans la vie c’est pareil. Tu peux avoir de magnifique moment qui te fait penser à la chaleur et à la luminosité du soleil, suivis de moment de grisaille voir de fortes perturbations et tu n’y peux rien (pour certains événements seulement, parce que nous sommes responsables de beaucoup d’événements de notre vie et bien plus que ce que l’on nous fait croire mais c’est un autre sujet). Alors lorsque la pluie, le vent, la tempête arrive dans ta vie, tu as une seule chose à faire : t’adapter. Et même si ce n’est pas toujours simple tu as toujours le choix. Tu as le choix de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide, tu as le choix de vider le contenant de ce verre dans un autre verre plus petit de telle sorte que ton verre soit plein. Tout est une question de perception.

Ce n’est pas le monde de oui-oui ou des bisounours que je te décrit là. Juste un monde de perception, fait de croyances et d’émotions. Tu peux choisir que tel ou tel événement t’atteigne ou non. Tu peux choisir que ce con qui te grille la priorité est un con et gueuler en voiture avec tous les gros mots que tu veux … mais ça ne changera rien … ou tu peux juste te dire qu’il ne l’a peut-être pas fait exprès et que de tout façon c’est comme ça et toi tu as su l’éviter et plutôt que de t’énerver relativiser et passer à autre chose. Ne gaspille pas ton énergie pour des choses qui n’en valent pas la peine. Pour 1 minutes de colère il faudra plus d’une heure à ton corps pour se calmer et retourner à l’équilibre.

Tu as ce super pouvoir de changer ta vision des choses. De choisir là ou tu veux mettre ton énergie. Tu peux modifier tes croyances, tes pensées, tes émotions. Tu as juste à le décider !

Si tu comprend ça tu comprend tout et tu peux tout changer ta vie. Et je t’explique très bientôt dans le prochain article du blog comment transformer ta vision, tes pensées, tes croyances et tes émotions pour lâcher-prise et profiter de toutes les belles choses de la vie. Il y a toujours un petit rayon de soleil caché quelque part qui attend juste que tu le vois. En attendant, tu peux télécharger mon guide du lâcher-prise si tu veux mieux comprendre et surtout découvrir des outils pour passer à l’action.

Une dernière chose : focalise ton attention sur les bonnes choses. Tu sais quand tu achètes une nouvelle voiture, tu as l’impression de croiser de plus en plus de voiture du même modèle. En réalité non c’est juste que tu es plus concentrée à chercher ce modèle. C’est pareil pour tout dans la vie.

Ose essayer. Ose être toi ! Révèle toi… Tu peux être tout ce que tu veux. Tout est possible.

Sabrina, un instant sacré

> Si tu as aimé l’article, je t’invite à le partager. Nous pouvons changer les choses en transmettant l’information.

> Si tu as envie d’échanger, je t’invite à commenter l’article ou à me contacter. Je kifferais vraiment échanger avec toi,, j’adore communiquer, échanger et partager sur tous ses sujets.