coaching, DEFIS 2022 ECRITURE

Le jour ou j’ai enfin lâcher prise

J’avais prévu de parler de mon activité de girl boss ce soir, mais je n’ai pas l’énergie de faire un article sur ce sujet. Parfois je suis juste fatiguée comme là. Fatiguée de n’avoir pas toutes mes soirées. Et pourtant j’en ai tellement plus qu’avant. On oublie vite que c’était pire avant, focaliser sur ce qui nous manque toujours plutôt que de focaliser sur tout ce qu’on a déjà.

Fin 2019 tout bascule, ma fille qui faisait ses nuits depuis ses 3 mois, a alors un peu plus d’un an quand tout devient cauchemardesque …. On met des heures et des heures pour la coucher, la nuit elle se réveille et remet parfois jusqu’à 2 ou 3 heures pour se rendormir, j’enchaîne les nuits de 3-4h de sommeil … Je suis épuisée, à bout de souffle, à bout de nerfs je n’en peux plus et je veux partir, loin, loin très loin et seule …. sur une île au soleil et dormir, dormir, dormir … J’ai frôlé, ou peut-être vécu quelques mois en burnout maternel … Tout se mélangeait dans ma tête, prise entre le manque de sommeil, les nerfs, les émotions à fleur de peau, l’inquiétude pour mon business et la covid, le confinement, l’arrêt brutal de l’intérim de mon conjoint, insécurité, peur de l’avenir, situation personnelle compliqué, dispute, … le cercle infernal … J’avais besoin de souffler ! Un an c’était écoulé ….

Et finalement un jour j’ai tout quitté, ça a duré quelques heures à peine, le temps de souffler et de me rendre compte que j’abandonnais mes enfants ! Et ça c’étais pas possible. Il me restait une seule chose à faire : me demander comment vivre au mieux le manque de sommeil, parce que ça accentue tout par 10000 ! J’ai compris à ce moment là qu’il y avait 2 choses essentielles dans la vie : le sommeil et le temps pour soi, seule, en tant qu’individus à part entière ! C’est essentiel de se ressourcer, d’avoir des temps seule de soupape, des temps entre amies sans enfants, des temps de cocooning pour se faire chouchouter ! J’ai compris que j’étais mon essentiel, est c’est de là qu’est né le concept MOI D’ABORD POUR UNE FOIS, que j’ai condensé sous le nom de #jesuissacrée. J’en ai fait un accompagnement de coaching pour que plus aucune femme ne se laisse dans un coin et s’empêche d’être sa priorité ! Mais avant ça je l’ai expérimenté ! Le JE doit être à la première place de notre vie, pour notre équilibre et notre bien-être, et donc pour celui de notre famille !

Sweat MOI D’ABORD en vente dans la boutique

J’ai alors accepté de demander de l’aide pour faire garder mes enfants un weekend tous les 2 mois environ, pour tenir. J’ai lâcher prise et dormis avec elle, parfois ou je l’ai endormie à côté de moi avec la télé … ou elle dormait avec son papa parce que quand je lâchais elle s’autorisait elle aussi à lâcher et s’endormait plus vite. Nombreuses fois je me suis dit je redescendrais dormir dans mon lit ou je la monterais dans sa chambre mais la fatigue était plus forte ! Et je ne voulais plus lutter j’ai compris l’importance de dormir ! Et surtout surtout j’ai compris que je ne pouvais absolument pas contrôler, maîtriser le sommeil de ma fille … J’ai laissé le papa faire autrement même si ça ne me plaisait pas mais j’avais besoin de relais. On a vu plusieurs thérapeutes : magnétisme, réflexologie, ostéopathe, kinésiologie et un jour les réveils nocturnes on totalement disparu, envolé comme si de rien n’était. Mais je n’ai pas apprécié tout de suite, encore une fois focalisé à regarder ce qui n’était toujours pas réglé plutôt que cette grande avancé géniale de disparition des réveils nocturnes. Il ne restait plus que les endormissement très tardif ….

Aujourd’hui, 2 ans après je me rends compte de l’avancé. Elle s’endort seule et quand on décide de la coucher environ 3 soirs par semaines et les vacances scolaires … quand il n’y a pas de sieste en fait … Sinon elle s’endort entre 22 et 23h, mais dans ce cas elle est avec nous … Aujourd’hui il y a donc quasiment autant de soirée à moi, que de soirée avec elle … Et il y a surtout minimum 6h et généralement 7h/8h de sommeil alors merci ! Je suis heureuse et surtout je me garde des temps pour moi, je m’aménage des repos, je m’accorde des siestes et des grasses matinées quand le papa prend le relais ! C’est bien mérité moi je dis 🙂

Alors ne culpabilisez pas, faites du mieux que vous pouvez pour vous ! Demandez vous comment vivre au mieux la situation qui se présente et apprenez à regarder tout ce qui a déjà été accomplis et transformé plutôt que de regarder ce qu’il manque ou ce qui n’est pas encore atteint, regarder tout le chemin parcouru

Prenez soin de vous #jesuissacrée et prenez du temps pour vous #instantsacré

Sweat et Tshirt Adulte et enfant vendus dans la sacrée boutique

Défi 365 jours d’écriture, 60 jours ….

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Etre mal élevée

J’ai remarqué qu’on confondait beaucoup l’éducation donné aux enfants et l’enfant lui-même. Je veux dire ce n’est pas parce qu’un enfant est soit disant mal élevé qu’il est vulgaire ou comme ceci ou comme cela, c’est peut-être juste qu’il l’est ! J’ai été parfaitement éduquée sur la politesse, je n’en reste pas moins vulgaire parfois (voir un beaucoup plus et alors ?) Le comportement des enfants n’a parfois rien à voir avec ce qu’essais de lui transmettre ses parents. Il y a de nombreux autres facteurs. Pourquoi toujours ce besoin de juger et de qualifier l’autre ?

C’est pas parce que je dis des gros mots que je ne respecte pas les autres et que je ne connais pas de beaux mots et d’ailleurs qui a décidé que tel ou tel mot était élevé au rang de mot savant ou de gros mots ?

Je n’aime pas cette notion de mal élevée car elle insinue qu’on fait bien ou mal les choses or je pense qu’en terme d’enfants il faut nuancer, on transmet, on expérimente, on apprends, on fait du mieux qu’on peut ! Et être un bon parent est bien différent d’une vision de parent à l’autre !?!

On devrait plutôt se soucier d’accompagner et non d’élever en imposant un modèle … Nous ne modulons pas, nous ne façonnons pas, je ne veux pas d’une copie conforme de moi ou de ce qu’attends la société …. selon moi nous devons accompagner nos enfants dans une notion de développement personnel et humain (être) plutôt que sur des manières de faire ou de se comporter en public …. J’ai envie d’aider mes enfants à s’élever aussi haut qui le souhaiterons et à être eux-même !

J’ai eu envie de parler de ce sujet lorsque j’ai écris mon post FUCK sur les réseaux sociaux. FUCK c’est le nom d’ailleurs d’un tout nouvel accompagnement qui arrive bientôt mais c’est surtout ma manière de vivre depuis cet été et quelle liberté de dire FUCK à tout ce qui m’emmerde 🙂 Oui oui j’assume 🙂 Pourquoi se prendre autant la tête ? Pourquoi se forcer à être ou à faire, ou même à avoir ? Pourquoi répéter un schéma s’il ne nous convient pas ? Pourquoi coller à une étiquette ? Pourquoi plaire aux autres, et faire comme les autres ? Pourquoi accepter la petite voix qui dit de la merde dans ma tête ? Tu sais toutes ses pensées que tu te répètes à longueur de journée comme quoi tu es nulle, moins que , pass assez, trop …. Stop FUCK !

Voici l’article :

MON AFFIRMATION PERSONNEL, #jesuissacrée & je fais ce que je veux par amour pour moi et uniquement selon ma vision de la vie 🥰

FUCK c’est mon bb (le concept Vivre Fuck Fun & Love en fait est mon bb), c’est le tout nouveau et unique concept de lâcher prise ! Et de super choses arrivent à ce sujet d’ailleurs :))))

FUCK c’est mon affranchissement, ma libération et l’acceptation totale de qui je suis. Dans mes ambiguïtés, mes contraires, dans mon tout. FUCK C’EST VULGAIRE, ça ne se dit pas, arrête de dire des gros mots c’est moche et encore plus moche dans la bouche d’une fille et c’est impolie. J’ai toujours entendus ça et c’est ok. C’est leur vision de la vie. Pour moi ce sont des mots. Ils veulent dire des choses et c’est tout. Alors aujourd’hui j’ose les utiliser quand je le veux et partout dans tous contexte 🙂 FUCK c’est aussi mon affirmation en tant qu’être à part entière car ma maman (coucou) déteste les gros mots et ce n’est pas contre elle mais par amour pour moi qu’aujourd’hui je suis moi. Et comme je suis libre d’être moi je suis moi, par amour pour moi.

FUCK c’est la petite voix dans ma tête qui vient me stopper quand je me limite, m’interdis, me demande ce que penserais les autres, si c’est bien ou mal, me conforme ou me force. Alors merci à mon FUCK

👇 Et toi dis moi tu arrives à être toi pleinement toi dans tous les contextes ?

PS / Maman je t’aime et tu m’as bien élevé et je sais que tu n’aimes pas les gros mots 🙂 D’ailleurs tu n’en dis jamais ….

(défi 365 jours d’écriture)

DEFIS 2022 ECRITURE, mindset

Lâcher prise

J’arrête de me battre pour des règles qui ne sont même pas les miennes. 

Je m’en moque moi que mes enfants changent de place à chaque repas, et qu’il préfère être là ou là, tant qu’il mange et qu’il reste à table le temps de manger. Je m’en moque qu’il mange le dessert avant le plat ou l’entrée après, tant qu’il mange. Je m’en moque que parfois ils choisissent des habits que je n’aime pas, si il y trouve le moyen de s’exprimer; Je comprends qu’ils ne soient pas toujours d’accord avec moi, j’écoute leurs avis mais ils ne dirigent pas la maison. Personne ne la dirige d’ailleurs c’est pas ma vision. Y a des règles sur des choses importantes à nos yeux, mais il n’y aura plus de règles importantes aux yeux des autres ou de la société. Je comprends qu’ils hurlent, pleurent, s’expriment violemment moi aussi parfois je le ferais bien si je pouvais lol mais je sais qu’il y a un contexte, un lieu et mille et une façon de gérer ses émotions. Alors je les guide dans cette voie. Non c’est non, mais ils ont le droit selon moi de dire qu’ils ne sont pas d’accord ou qu’ils ne comprennent pas, je les guide dans la manière de s’exprimer du mieux que je peux …. Et je crois qu’envoyer balader les conventions et l’avis des autres sur l’éducation des enfants a bien été le truc le plus libérateur …. 

Je me suis beaucoup trop mise la pression en voulant tout faire bien, en espérant ne pas leur transmettre de croyances limitantes, de programmations cristallisantes ou en voulant à tout prix développer leur conscience, leur proposer toujours des activités, m’occuper d’eux à 100% quand je suis avec eux. Je me suis épuisée à contenir ma frustration, à ne pas écouter mes envies et mes besoins. Je me suis épuisée à vouloir être une maman 100% parentalité positive/bienveillante.

En fait j’ai compris que la parentalité positive/bienveillante c’était d’abord pour nous ! Pour nous écouter nous, gérer notre fatigue, notre stress et nos émotions, prendre du temps pour nous et écouter nos besoins et nos limites. J’ai compris qu’avant tout personne n’avait à me dicter quoi que ce soit et que je pouvais écouter mon coeur. Si je suis en adéquation avec mes valeurs, si je suis reposée, si mes besoins sont comblés et mes limites respectées je suis plus patiente, plus à l’écoute, plus ouverte et je suis le miroir dans lequel ils peuvent se refléter. Et c’est ainsi qu’ils apprendront à se faire passer en premier, à s’écouter et à être eux même, à exprimer leur besoin et leur limite avec nous mais aussi avec les autres. Ce que je veux leur transmettre c’est écoutez-vous, soyez-vous, kiffez-vous et kiffez la vie ! Rêver et donnez vous les moyens de réaliser vos rêves.

Et toi quelles règles tu t’imposes ? 

Est ce que c’est vraiment ta vision ? Ton envie ? 

—————————-

😎 Moi c’est Sabrina, thérapeute corporel & Coach holistique, Facilitatrice d’épanouissement et de mieux être 

🌸 Co créons ensemble ton épanouissement personnel ou professionnel 

   – Alignement Corps Coeur Esprit 

   – Transformation simple & rapide

   – Dire Fuck & Vivre Fun and Love 

🎊 Accompagnement individuel, programme en ligne, création d’auto coaching sur mesure (inédit) & MÉTHODE DE COACHING UNIQUE sans face à face ! Deviens bêta testeuse 

—————————-

Pour les mamans :

Je vous accompagne à trouver votre équilibre dans cette votre vie de famille. Je vous aide à trouver votre place en tant que maman et en tant que femme,  je vous aide à ne pas vous oublier et à vous épanouir dans tous les domaines de votre vie. Je vous accompagne pour vous permettre de créer vos propres règles de vie et vos propres codes !

Que vous vous sentiez perdue, fatiguée, triste, pas à votre place, épuisée … je vous tends la main et ensemble nous cherchons votre nouveau sens et votre bien-être. 

Je vous accompagne aussi dans les moments difficiles avec vos enfants (sommeil, alimentation, allaitement, parentalité positive à votre façon). J’accompagne les conflits de famille et les couples en difficultés.

Je n’ai qu’un seul objectif : vous permettre de dire FUCK, ajouter du FUN à chaque journée & vivre LOVE … Kiffez vous et kiffez la vie ! Simplement, facilement avec plaisir.